Puisque c’est comme ça, t’es plus ma soeur!

La phrase a retenti ce week-end…

Je crois que je peux officiellement déclarer ouverte la saison des disputes entre frère et sœur chez nous!

Après 18 mois d’osmose entre mes deux louveteaux, il fallait bien que ça arrive!

Inspiré du sempiternel : « T’es plus mon copain », mon louveteau a lâché un « T’es plus ma soeur » à la petite louve.
Il faut dire que la bougresse ne voulait pas lui prêter sa poussette… Forcément, cela valait bien un tel reniement!

Bon, je vous rassure, la guerre est loin d’être déclarée entre les deux! Mais comme toute relation fraternel, c’est un savoureux mélange entre fusion et rivalité…

Ils se jalousent tout en ne supportant pas que l’on gronde l’autre.
Ils ne supportent pas que l’autre touche à leur jouet mais ne peuvent pas jouer dans une pièce différente.
Ils se disputent mais ne peuvent pas dormir si l’autre n’est pas dans la chambre.

C’est normal, même sain, je dirais. Je me souviens assez bien de cette relation ambivalente que j’avais avec ma sœur. Et quand je vois à quel point je me sens proche d’elle aujourd’hui, je ne m’inquiète pas pour eux!

Certes, ils ont leurs moments où ils se chamaillent, se fâchent.
Mais il y a aussi tous les autres moments…

Il y a ces rires dans la douche lorsque mon louveteau fait couler l’eau sur la tête de sa sœur.
Ces guilis et ces bisous qu’ils se font mutuellement.
Ces fous-rires que je n’arrive jamais à comprendre.
Ces danses à deux, qu’ils inventent ensemble.
Ces heures de jeux ensemble, sans se disputer (si si, ça arrive aussi!)

Bref, une relation équilibrée entre un frère et sa sœur. Un jeu de Je t’aime moi non plus qui commence, et ne s’achèvera peut-être qu’à l’âge adulte…

Et la fratrie, chez vous, ça se passe comment ?

2 Commentaires

  1. Je t’aime, moi non plus.. un grand classique :)
    Pareil ici.. soit ils se chamaillent, soit c’est le grand amour :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *