Mon mini-loup serait-il un louveteau craintif ?

C’est une question que je me pose souvent, et cela depuis un certain temps.

Certes, mon mini-loup est loin d’être un casse-cou, et ça aurait plutôt tendance à m’arranger, mais où est la frontière entre prudent et craintif (je n’aime pas le terme peureux, donc je ne l’utiliserai pas!) ?

J’ai pu remarquer que petit, mon mini-loup mettait du temps avant de se lancer (4 pattes, marche, saut, et même le pot,…). Mais je me suis rendue compte qu’en fait, il attendait d’être sûr de lui avant d’essayer, et c’est vrai qu’une fois lancé, il ne s’est quasiment jamais loupé. Par exemple, pour la marche, une fois qu’il a décidé qu’il était prêt, il n’est presque jamais tombé.

On le trouvait un peu pataud, du coup on l’a inscrit à 2 ans à la baby-gym, histoire de lui donner confiance en lui, qu’il connaisse et comprenne mieux son corps (je ferai un article sur ce sujet bientôt), et il a beaucoup progressé, mais pendant les premières séances, on voyait bien qu’il avait peur de tout : se mettre debout sur un banc, sauter sur un tapis, marcher sur une mini-poutre, tout cela était autant d’obstacles qui lui semblaient insurmontables!

Alors je vous rassure, désormais, il saute comme une puce sur le trampoline, se jette sur les tapis et grimpe sur les bancs facilement (bon, la mini-poutre, il n’apprécie toujours pas). 

Mais cet été, nous avons fait plusieurs fêtes foraines (les Luna Park, que mon grand Loup adore, et où il a gagné plein de cadeaux aux jeux de la pince et autres jeux-tout-pourris-auxquels-moi-je-gagne-jamais, mais bon ça c’est hors sujet). Mais mini-loup a refusé catégoriquement de faire tous les manèges! Pas moyen de le faire monter dans un manège basique (alors qu’il adore star tours à Disney!).

Un peu déçus, on l’a quand même emmené à Europapark, puisque la journée était prévue, et puis on s’est dit que c’était peut-être l’ambiance « fête foraine » qui ne le rassurait pas.

IMGP4965Mais là encore, devant chaque attraction, la panique! Mini-loup ne voulait monter nulle part. Bon, on a été vilains, on l’a un peu forcé, car on ne comprenait pas, c’était des attractions qu’on était persuadé qu’il aimerait (comme celle de la photo, donc rien de bien méchant).

Et au final, une fois sorti de l’attraction, il n’avait qu’une envie, la refaire! Mais devant quasiment toutes les attractions, il se braquait (bon, de moins en moins fort à chaque fois quand même).

Alors quand je fais le bilan, je me rends compte que cette angoisse, cette peur qui l’anime vient en grande partie de moi : j’ai un gros défaut (mais je me soigne) que j’ai réalisé en visionnant les vidéos de mon mini-loup que j’ai pu filmer depuis qu’il est petit : je n’arrête pas de lui dire « Attention »! Moi qui ne veut pas le couver… Et c’est vrai que sa nounou ne le trouve pas pataud, il ne serait comme ça qu’en ma présence ?

Du coup maintenant je prends sur moi, je me force à ne pas montrer mon inquiétude quand il veut essayer quelque chose d’un peu casse-bouille, et même, je l’encourage! 

Bref, je m’interroge du coup, et m’inquiète un peu des fois, notamment avec l’approche de sa première rentrée scolaire… Comment cela va-t-il se passer pour lui dans la cour de récré? Affaire à suivre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *