Mon fils n’est pas parfait !

Et non, mon mini-loup n’est pas parfait! Et loin de là même!

Bon, vous vous en doutiez, puisque personne n’est parfait, mais depuis qu’il est bébé, tout le monde autour de nous le trouve absolument génial! Moi la première hein, je vous rassure!

Alors c’est vrai qu’il a été un bébé facile. Il a fait ses nuits à 3 semaines, mangeait tout ce qu’on lui proposait avec plaisir, pleurait peu, se séparait facilement de moi, était très sociable…
C’était un bébé agréable, qui a grandi dans cette lignée! Mignon, rigolo, souriant, il écoute bien ce qu’on lui demande, fait peu de caprices et de grosses colères… Alors oui, sur le papier, il est quasiment parfait!

Mais cette image est source de pression pour moi, et donc pour lui…

Parce que les premiers temps, je tenais à ce qu’il colle à cette image parfaite que les gens avaient de lui.
Je ne saurais pas trop expliquer pourquoi, mais j’avais beaucoup de mal à supporter qu’il ne se comporte pas comme le petit garçon parfait qu’il semblait être. Ça m’énervait quand il réagissait différemment de ses habitudes, et que je voyais le regard des autres un peu réprobateurs…

Je pense que j’avais moi aussi cette image d’un petit loup parfait, et ça me dérangeait qu’il casse cette fameuse image…
Le regard des autres me gênait : le fait que nos proches s’étonnent de le voir se comporter autrement que comme « il le devrait », s’en inquiètent, en m’interrogeant sur la cause possible de ce changement…
Et je ne vous parle pas des moins proches, avec leur petit air un tantinet satisfait qui veut tout dire dire : »Ah voilà, il se révèle enfin! Ils vont en chier maintenant! » (non, je n’exagère même pas, et je ne suis pas du tout parano!)

Heureusement, désormais, je me contre-fiche de cette image. J’ai appris à accepter mon louveteau avec ses qualités et ses défauts, mais je dois bien avouer que ça n’a pas été le cas dés le début…

Mais maintenant, j’assume parfaitement son caractère, je ne lui cherche plus d’excuses.
Au contraire, ce sont plutôt mes proches qui essaient gentiment de me rassurer lorsqu’il fait une colère : « Mais il doit être fatigué, c’est pour ça » ou bien « C’est difficile, à son âge, d’accepter la frustration »…
C’est adorable, mais je connais mon louveteau. Il a un sale caractère! Il est susceptible, et facilement boudeur. Alors oui, il peut être fatigué, il peut avoir du mal à accepter la frustration, mais c’est aussi son caractère, il est comme ça, et puis c’est tout!

Il n’y a rien de grave dans le fait qu’il se mette en colère de temps en temps.
Ce n’est pas dramatique s’il chouine lorsqu’il n’arrive pas à construire sa tour Lego.
Il n’y a rien d’alarmant s’il fait un peu la tête quand je vais le récupérer à la sortie de l’école alors que son copain va à l’accueil.

Ce sont des réactions normales. Après tout, c’est un enfant!
Alors oui, je lui explique que son comportement n’est pas terrible, et pas toujours justifié, je lui montre que je comprends sa déception et son énervement, j’essaie de l’aider à avoir des réactions plus modérées, mais après tout, moi non plus, je ne suis pas parfaite!

Quand je suis en voiture dans les bouchons, je m’énerve et je peste contre les veaux qui n’avancent pas devant moi…
Quand la poussette butte sur un trottoir et se bloque, je râle qu’elle m’a coûté un bras et qu’elle n’est pas fichu de monter sur les trottoirs…
Quand mes supérieurs ne me donnent pas la classe que j’espérais, je m’énerve dans tous les sens en criant à qui veut l’entendre que je veux démissionner…

On réagit tous un peu bêtement face à plein de situations, c’est comme ça, on est humains après tout…

Et puis, soyons honnêtes, la perfection, c’est barbant!

arthur

Alors mon louveteau d’amour, continue d’être aussi parfaitement imparfait, et sache qu’à mes yeux, tu es le plus parfait des petits bonhommes!

 

4 Commentaires

  1. Ton article tombe à pic ! On se disait justement exactement la même chose avec ma femme cette semaine. Notre fille est adorable et surtout encensée par ses grands-parents et nos proches. Faut dire qu’elle est toujours super quand on voit des gens…

    Du coup, comme tu le décris dans ce billet, l’éducation qu’on lui donne est calquée sur cette image. On est plus exigeants que ce qu’on serait et on la voit souvent plus grande que ce qu’elle n’est vraiment.

    La phrase que tu emploies est parfaite, nous aussi on s’est dit plusieurs fois : « après tout, c’est normal, ce n’est qu’une toute petite fille encore ! ». Alors on apprend à lâcher un peu de leste, on fait des efforts pour ne pas lui gâcher ses moment de bébé, on apprend à être moins exigeants…

    Merci pour cet article.

  2. Super article! Je ressens la même choses vis à vis de ma Bébou. C’est vraiment pile ce que tu décris. Super article!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *