Mon amour [Chut, les enfants lisent!]

Hello par ici!

Aujourd’hui, j’ai envie de vous présenter une petite pépite que nous avons offert à ma chipie pour ses 3 ans.
Il s’agit de l’album Mon amour, d’Astrid Desbordes et Pauline MartinDSC_2177

Je l’avais repéré depuis un bout de temps, mais j’hésitais… Et puis j’ai eu l’occasion de le feuilleter chez une copine, et je l’ai trouvé juste génial!
Résultat, plus d’hésitations, il était sur la liste d’anniversaire de ma fée!

Et je crois qu’elle (et son frère) l’aiment autant que moi!

DSC_2179

L’histoire commence avec une question que tous les enfants se posent : « Maman, est-ce que tu m’aimeras toute la vie ? »
Et nous savons toutes qu’un simple oui ne suffit comme réponse… Et oui, si pour nous il est évident que l’amour qu’on porte à nos enfants est inconditionnel, pour eux, ça l’est moins, et ils ont tous à un moment ou à un autre, cette petite inquiétude.

Et c’est là que toute la magie et la poésie opèrent…
La maman évoque plein de situations où elle aimera toujours son petit garçon, en associant à chaque fois deux situations opposées :

DSC_2181

J’aime bien cette manière de faire, parce que ça rassure les enfants, surtout la mienne qui a souvent peur, après avoir fait une de ses incroyables colères, qu’on l’aime moins (et pourtant, ce n’est pas faute de la rassurer!). Et puis je trouve ça tellement proche de la réalité, car un enfant n’est pas toujours un petit ange, ni toujours un petit monstre (pour schématiser 😉 ).

Et surtout, le point que j’apprécie énormément, et sur lequel je voudrais insister, c’est qu’à aucun moment, l’auteur n’aborde les bêtises ou les loupés de l’enfant d’un point de vue négatif, ou de reproche :

DSC_2182

« Je t’aime quand tu as réussis, et quand tu vas réussir. »
Ou encore : « Je t’aime quand tu sens bon, et quand ça n’a pas d’importance. » « Je t’aime quand tu es comme il faut, et que ça ne dure pas. »

Toutes les pages sont bienveillantes, et mettent l’accent sur le fait qu’il est inutile pour les enfants d’être parfaits pour qu’on les aime, on aime tout autant leurs imperfections!

 

Enfin bref, un album empreint de douceur et de poésie, qui fait du bien à lire et à écouter…

C’était ma participation au RDV Chut, les enfants lisent, organisé par Devine qui vient bloguer!

 

6 Commentaires

  1. Retour PingLe cerf-volant de Toshiro [Chut, les enfants lisent] - Devine Qui Vient Bloguer? | Devine Qui Vient Bloguer?

  2. Cet album est un vrai coup de coeur !

  3. Un livre qui a l’air drôle et touchant à la fois. Tu me donnes envie de le découvrir ♥

  4. Je l’ai offert à mes enfants l’année dernière. Je l’adore ce livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *