L’importance des grands parents …

Lorsque j’ai répondu aux questions des mamies stars pour le Liebster Award, il y a une question qui m’a beaucoup plu, et j’ai eu envie de la développer un peu plus aujourd’hui!

Il s’agissait du rôle qu’ont à jouer les grands-parents.

Selon moi, les grands-parents jouent un rôle essentiel dans la vie de leurs petits enfants.
C’est un rôle à part, car il y a un lien affectif très fort, sans la contrainte des règles à respecter.

Je m’explique. Je ne dis pas que lorsqu’un enfant est avec ses grands-parents, il peut faire toutes les bêtises qu’il veut, sans que son papy ou sa mamie ait quelque chose à dire, loin de là!

Mais certaines règles peuvent être assouplies : l’heure du coucher peut être retardée, on peut céder aux demandes de câlins supplémentaires, on peut manger un peu plus de gâteaux que d’habitude au goûter, on peut boire du jus de fruit à table…
Bref, ces petites choses qu’au quotidien, les parents essaient d’éviter ou d’imposer, on peut les accepter ou les oublier quand on est grand-parent.

Et je trouve que c’est génial, tant pour les grands-parents que pour les enfants!
Parce que quand on est parent, certaines fois, on se doit d’imposer des limites à nos enfants, alors que nous-même, ça ne nous dérangerait pas… Mais pour leur bien, on se force (du genre les câlins à rallonge à l’heure du coucher, dormir avec nos petits loups juste parce qu’ils en ont envie…).
C’est notre rôle de parent…
Mais les grands-parents, ils n’ont plus à s’embêter avec ces règles, parce qu’une exception de temps en temps, c’est sympa pour tout le monde!

Alors bien sûr, je ne parle pas des colères des enfants qui ne veulent pas respecter les règles de leurs grands-parents! Parce que quand ils sont chez leurs papy ou mamie, ce sont ces derniers qui décident, pas les enfants!
Mais je parle de mon cas personnel, où mon petit loup n’est pas vraiment difficile à vivre, mais, comme tout enfant qui se respecte, apprécie forcément de jouer un peu plus longtemps le soir, aime bien retarder le plus possible le coucher par des câlins qui n’en finissent pas, et est très gourmand!

Et je ne serai jamais choquée ou énervée que chez ses grands-parents, il se couche plus tard qu’à la maison, qu’il mange plus que de raison… Bref, qu’il profite, que ce soit un moment de fête!

En revanche, c’est vrai que si nous sommes tous ensemble, nous parents, avec les grands-parents, je n’apprécierais pas que les grands-parents contournent mes règles sous mon nez (du genre je dis non pour un gâteau supplémentaire à mon petit loup, et dés que j’ai le dos tourné, son papy ou sa mamie lui en donne un en douce), je trouve que c’est saper mon autorité, que c’est un manque de respect… (Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas du vécu! Les grands-parents de mes petits loups ne se le permettraient pas… Et ils me connaissent bien en plus, je démarre au quart de tour sur ce genre de chose!).

Petites, ma sœur et moi n’avons pas eu vraiment d’occasion d’être gardées par nos grands-parents, qui habitaient loin, mais nous y allions souvent en vacances…
Et je garde un souvenir ému de ces années merveilleuses…
Entre ma grand-mère paternelle qui essayait de nous comprendre, en lisant nos revues d’adolescentes (OK podium… bouhhh!), et qui lisait ça très sérieusement et nous donnait son point de vue là-dessus!

Ma grand-mère maternelle, qui essayait de nous trouver des amoureux dans le village, et qui adorait qu’on lui raconte nos secrets…

Et mon grand-père maternel, qui est le seul encore parmi nous… Lui qui m’apprenait à faire de belles grimaces lorsque j’étais petite, et qui aujourd’hui, me raconte avec tant d’émotion ses souvenirs avec sa Mimi…

Malheureusement, je n’ai que  peu de souvenirs de mon grand-père paternel, qui est parti lorsque j’étais encore petite…

Même si aujourd’hui, la distance, le manque de temps (et le fait que je n’aime vraiment pas parler au téléphone), font que je n’ai pas très souvent l’occasion de discuter avec mon papy…
Tous ces moments passés avec eux, ce sont des moments que je n’oublierai jamais, qui ont contribué à faire de moi ce que je suis aujourd’hui…

Et tous ces moments que ceux que je n’ai plus ont manqué… Mon mariage, la naissance de mes deux amours… Comme elles auraient été heureuses, mes mamies, et fières de voir ces petits bouts!
Comme elles auraient été gaga, et quels gâteaux elles leur auraient préparé à chaque visite…

Et toute cette nostalgie me rappelle à quel point la présence de nos grands-parents peut être importante! Et pour rien au monde je ne voudrais que mes enfants passent à côté de cette relation unique!

Alors oui! Mille fois oui! Les grands-parents ont une place importante et irremplaçable dans le cœur de leurs petits-enfants! Surtout quand on a la chance d’avoir des grands-parents comme ceux que ma sœur et moi avons eu! Et comme ceux qu’ont mes petits louveteaux!

Et je termine avec cette photo de moi gamine, une de mes préférées, où je suis sur les épaules de mon papy chéri…

img053

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à aller faire un tour sur ma page Facebook : https://www.facebook.com/maviedemamanlouve 
C’est open bar, soyez pas timide 😉

4 Commentaires

  1. je suis relativement d’accord, c’est un beau rôle. Par contre autant ça me correspond tout à fait en tant que « petite fille » autant en tant que maman j’ai du mal à partager avec les grands-parents.
    Merci d’avoir partagé ça :)

    • Ah oui? Pourquoi? C’est parce que tu n’arrives pas à te séparer de tes loulous ou plutôt parce que c’est tendu avec leurs grands parents?

      • pas spécialement, ils sont gentils mais ils aiment s’accaparer mes enfants et ma BM gardait mon fils quand je travaillais alors il y a une sorte de rivalité, et ils défient notre autorité devant les enfants, cela ne se fait pas.
        Et j’ai du mal à laisser mes enfants, ça c’est vrai

  2. AH oui, j’imagine bien, c’est clair que ça ne se fait pas! Du coup je comprends mieux pourquoi tu ne veux pas leur laisser!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *