L’évolution de mon petit lutin

Bon, je m’y prends un peu tard pour lui, du coup il faut que je fasse un petit récap de ses 3 premières années…

Alors, commençons par le commencement.

La première année d’Arthur :

Mon petit bonhomme est arrivé le 26 avril 2012 à 3h du matin, après un déclenchement long et douloureux.IMG_4200

Il est arrivé très facilement, mesurait 55cm pour 4kg120! Un beau bébé potelé. D’ailleurs, il n’y avait plus de chambre individuelles à l’étage des naissances, du coup on m’a installé à l’étage des prématurés, et il dénotait franchement par rapport aux autres bébés, c’était assez impressionnant, surtout au bain.

Nous sommes restés 6 jours à la maternité, car mon louveteau perdait du poids en attendant ma montée de lait… Qui ne venait pas et qui n’est jamais vraiment venue. Du coup, au bout de 5 jours à essayer de le faire grossir au sein, on a finit par le compléter, à la seringue puis au biberon en rentrant à la maison.

Finalement, je l’ai peu allaité, car je n’avais que très peu de lait et il s’énervait au sein car il n’avait pas assez à manger. Du coup pendant un mois, je lui proposais le sein et quand il n’y avait plus rien, je complétais avec un gros biberon.

Une fois rentrés à la maison, j’ai réalisé qu’il n’avais fait qu’un seul caca, le premier qui fait sortir le méconium… Du coup rendez-vous chez le médecin, et premier traitement pour le loulou : un suppo de microlax. Résultat immédiat, même pas eu le temps de refermer la couche… Et après avoir débloqué ce gros bouchon, plus trop de problème, même si mon petit louveteau a eu besoin d’un lait spécial transit, qui lui a collé des coliques pendant ses 3 premiers mois…

A 15 jours, obligés de lui couper les ongles, car il se griffait méchamment, et là, grosse erreur : nous lui avons coupé avec un coupe-ongle, et avons raté notre coup. Du coup, infection pour le loulou, qui avait le doigt tout rouge et tout gonflé, heureusement, ça n’a pas duré, une crème antibiotique et le bobo avait disparu. Mais on se sentait un peu nuls…

Arthur a dormi dans notre chambre jusqu’au 3 juin, le jour de la fête des mères. Le lendemain, son père reprenait le travail, et les petits bruits que faisait notre louveteau en dormant nous gênait un peu pour dormir.

Du coup, plein de culpabilité, nous l’avons mis dans sa chambre le soir (j’avoue, j’ai même versé une petite larme à l’idée de le laisser tout seul dans sa chambre)… Et ce fut sa première nuit complète… De 23h à 7h30, puis jusqu’à 10h après le biberon du matin.

Il faut croire que les bruits que l’on faisait en dormant le gênait aussi… :)

Et il a continué comme ça, avec un petit rythme très sympa. Il prenait son dernier biberon à 22h30, s’endormait calmement dans son lit (le premier mois, on l’endormait dans nos bras), se réveillait à 7h30 pour son biberon et redormait jusqu’à 9h30. Un petite sieste avant midi, une grosse sieste de 14h30 à 16h30, une dernière mini sieste vers 19h, et au dodo à 23h.IMG_0458

Juste avant ses 1 mois, notre petit champion attrapait son premier jouet dans sa main, tout seul, et ne le lâchait plus : le capitaine kalamari!

A 2 mois et demi, mini loup relevait bien sa tête quand il était allongé sur le ventre.

A 3 mois, premières vacances, et premières découvertes pour mini loup : la piscine de bébé, la plage (avec une mer un peu froide en Charente Maritime), le zoo, l’aquarium, les premières mini-randos dans le porte-bébé… A la fin de toutes ces découvertes, notre louveteau a commencé à rire aux éclats, et ça, c’était vraiment magique pour nous!

Et à 4 mois, j’ai repris le boulot, à la rentrée de septembre. Du coup, le petit louveteau a rencontré sa nounou, Audrey, et ses copains : Maëlle, Eliott, et Louna. C’était le plus petit, mais il s’est très vite adapté, d’ailleurs il n’a jamais pleuré quand on le laissait le matin.

Il faut dire qu’il avait de la chance : son père l’emmenait le matin à 8h45, et je le récupérais à 17h30, 4 jours par semaine, puisque je ne travaillais pas le mercredi, et il restait avec moi pendant les vacances scolaires (ça, c’est toujours d’actualité).

A 5 mois, découverte de la compote de pommes! Miam, c’est délicieux, aucun souci pour comprendre comment manger à la cuillère, notre petit glouton s’y fait en 2 cuillerées!

A 6 mois, mini loup tenait debout tout seul, mange de bon appétit (on a rajouté les purées, de carotte principalement).

A 7 mois, on teste les bébés nageurs, c’est rigolo mais mini loup fait encore pas mal d’otite avec ses dents, du coup on n’ose pas prendre de risque.

Le 7 décembre, mini loup sort sa première dent! On l’avait bien senti arrivée depuis quelques nuits…

On achète un parc pour que le louveteau continue à se mettre debout plus facilement.DSC_0104

Premier Noël en famille, le petit bouchon est ultra gâté! Et passe une soirée merveilleuse!

A 9 mois, loulou se décide enfin à ramper! Puis assez rapidement à crapahuter à 4 pattes!

A 10 mois, première coupe de cheveux, et 2eme dent qui sort!

A 11 mois, on achète une petite balançoire pour le bonheur de mini loup, et un siège bébé pour le vélo, pour partir en balade, et ça aussi, c’est l’éclate!

La deuxième année d’Arthur :

Le 26 avril 2013, mon louveteau a 1 an! Grosse fête à la maison, encore une fois, un petit loup bien trop gâté mais bon, c’est le seul petit bout de la famille pour l’instant alors…

3 jours après, notre mini-loup embarque pour son premier voyage : un tour de l’Ecosse. Nous prenons l’avion (vol direct pour raccourcir un maximum le voyage). Nous n’avons pas pris trop de risque : réservation de tous les hôtels, la plupart de la même chaîne : premier inn, à peu près équivalent d’un ibis budget. réservation d’une grosse voiture pour avoir la place de caler nos grosses valises et la poussette dans le coffre. Et nous découvrons l’Ecosse à 3, avec le louveteau dans le sac à dos (qu’il adore au demeurant). Les châteaux, les randonnées, les lochs, les distilleries (oups, on ne savait pas que c’était déconseillé d’emmener un bébé dans une distillerie, et ils ne nous l’ont pas dit à Glenfiddich…). Un beau voyage, un peu pluvieux mais plein de bons souvenirs! Et qui nous a rassuré avec l’idée de voyager avec bébé!

DSC_0130 DSC_0301 DSC_0816 DSC_0842

De retour d’Ecosse, nous décidons d’emmener notre mini-loup à Disney, il peut déjà faire quelques attractions, et il apprécie! Mais il est un peu jeune quand même, pour en profiter pleinement.

L’année scolaire s’achève, et le louveteau ne semble toujours pas pressé de marcher. Pourtant, on a l’impression qu’il en est capable, il lui manque le déclic (je pense qu’il a un peu peur). Et le 10 juillet 2013, ça y est! Les premiers pas du loulou!

Bon, moi je croyais qu’une fois qu’il avait fait 3 pas, c’était parti, qu’il allait continuer et se mettre à courir dans la foulée… Naïve que je suis! Non, il n’a pas réitéré l’exploit tout de suite, mais peu à peu, il a pris confiance en lui, et faisait quelques pas seul, la plupart du temps à la maison. Par contre, à l’extérieur, il marchait très bien mais en donnant la main!

Un petit week-end à Center parc, où mini loup a expérimenté les toboggans (avec appréhension au début, puis mort de rire ensuite), et la rivière sauvage, où il a échappé des bras de son tonton, tout penaud, mais a plutôt trouvé ça drôle!

Après cela, 2e voyage en avion, direction Lanzarote, dans un hotel-club tout inclus, avec piscine (pour son grand bonheur). Nous avons encore une fois loué une voiture pour faire le tour de l’île, et avons bien profité (avec en bonus une demande en mariage sur l’île de la Graciosa). Et surtout, c’est la première occasion pour le louveteau de vraiment se baigner dans la mer! Bon, lors de la première tentative, il n’apprécie pas trop que ses pieds s’enfoncent dans le sable, mais une fois habitué, il se précipite (en tenant la main hein, faut pas pousser non plus) dans les vagues en rigolant, pas frileux pour un sou (c’est plutôt nous qui galérons derrière, car on a besoin d’un peu plus de temps pour se mouiller nous, on est un peu frileux)

On enchaîne avec une petite semaine à Belle-Ile en mer, dans la maison de famille de mon cher et tendre, où le loulou continue à apprécier l’océan, toujours pas frileux pour un sou!

Pendant ces vacances, quasiment toutes ses dents sont sorties!

A la rentrée de septembre, bonne nouvelle, j’ai un poste beaucoup plus près de la maison! Du coup, je récupère le mini loup à 16h30, ses journées chez la nounou sont donc raccourcies! Et il rencontre une nouvelle copine : Naïma, puisque Louna rentre à l’école.

Et puis, le 5 septembre, c’est la naissance de sa future super copine, Eva! Il la rencontre alors qu’elle a quelques semaines et en tombe raide dingue très vite!

Vers la mi-septembre, ça y est, on peut officiellement dire que notre louveteau marche, et commence même à courir! Il aura mis le temps, mais c’est ça quand on est prudent… Et c’est vrai qu’il n’est quasiment jamais tombé une fois qu’il a décidé de marcher seul! Il a attendu d’être sûr de lui.

Noël arrive, et une fois encore, c’est l’orgie de cadeaux (là quand même, c’est un peu trop, donc on décide que les 20131224_203644 DSC05928prochaines fois, son père et moi contrôlerons un peu mieux le flux de cadeau! On imposera un seul cadeau par personne, car sinon, il va finir pourri-gâté le loustic). En plus, un courageux se déguise en père noël… pour la plus grande frayeur de loulou, qui ne semble pas encore apprécier à sa juste valeur le gros bonhomme rouge… En revanche, il apprécie très justement les cadeaux, et ne se couche que très tard, avec un réveil à 9h avec une idée en tête, jouer avec ses nouveaux cadeaux!

En février, nous repartons en voyage, cette fois avec toute la famille et pour une occasion bien particulière : nous partons nous marier au bout du monde, aux Seychelles! Mini-loup n’a pas encore 2 ans, du coup il est sur les genoux, mais à 8 adultes, on peut se le passer quand on fatigue. Le vol dure 6h, une escale à Dubaï, et encore 4h. Mais tout se passe à peu près bien, et puis, les Seychelles, c’est magnifique… Mini-loup nous impressionne, car il marche des heures sans se fatiguer, à courir un peu partout, il s’éclate à la plage, et a même la chance de se retrouver nez à nez avec un énorme poisson chauve-souris qui nageait dans 50 cm d’eau à La Digue! Et sur l’île de Curieuse, il peut caresser des tortues géantes, qui le fascinent! Et puis c’est la fête pour lui, il y a son papy, ses mamys, son tonton et sa tata, en bref, toujours quelqu’un pour jouer avec lui!

20140223_153337 DSC_0253 DSC_0256 IMGP0953

En rentrant des Seychelles, le loulou se met à parler de mieux en mieux, avec de plus en plus de vocabulaire (il nous bassine avec les tortues ;)), et on le comprend de mieux en mieux!

La troisième année d’Arthur :

Le 26 avril 2014, le louveteau a 2 ans! Il est gâté, mais juste comme il faut (on a limité les cadeaux cette fois).

Et comme il est grand, on enlève le lit bébé, et on l’installe dans un lit une place (le mien, quand j’étais petite, que je repeins en blanc et vert anis, pour qu’il aille dans sa chambre).

Au début, on se dit qu’il n’aura peut-être pas besoin de barrière de sécurité, mais vu qu’il tombe 3 fois dans la nuit (heureusement, j’avais mis un matelas par terre en prévision), et idem les nuits suivantes, on achète une barrière, et les nuits sont beaucoup plus paisibles…

On profite aussi des vacances de Pâques pour s’offrir un petit week-end prolongé dans la Loire. On visite quelques châteaux, et le zoo de Beauval (qu’on ne savait pas si proche d’Amboise) qui plaît beaucoup au louveteau!

DSC_0260 DSC_0442

L’année s’achète tranquillement, avec un mini-loup épanoui qui s’éclate chez la nounou et à la maison.

Pour l’été, nous partons une semaine en mobil-home au cap Estérel, première fois sur la Côte d’Azur (un comble pour nous qui n’aimons que l’océan), puis quelques jours en Auvegne, ensuite à Brocéliande, pour finir par une semaine à Belle-Île.

Je suis enceinte d’un mois environ et très nauséeuse, du coup, ce sont des vacances « à la cool ». Beaucoup de baignades, d’ailleurs maintenant, le louveteau n’a plus peur de nager avec sa bouée tout seul!

IMGP3194 IMGP3223

Nous nous accordons quand même quelques randonnées, surtout à Brocéliande, où mini-loup, encore une fois, nous épate par ses talents de randonneur. Muni de son petit bâton, il fait des kilomètres sans se fatiguer à travers la forêt des légendes. Il faut dire que pour notre petit Arthur, c’est un univers qui lui convient 😉

DSC_0384 DSC_0419

En septembre, changement de rythme, je finis désormais à 15h30 et je travaille le mercredi matin. Du coup je récupère mini-loup à 16h, mais il va chez la nounou le mercredi jusqu’à midi. Et puis il change de copains : il rencontre Kéo et Thibault, ne reste plus que Naïma de l’ancienne équipe. Mais avec ces 3 loulous, c’est le début d’une belle amitié, et une année super commence pour les 4, qui jouent et s’entendent à merveille!

Et puis une nouveauté : nous inscrivons mini-loup à la Baby-gym. Eh oui, il est un peu pataud, enfin il est surtout excessivement prudent, et un brin peureux 😉 (ma faute, j’avoue, à force de m’écrier « Attention! » dés qu’il fait un truc, je me rends compte que j’ai dû le rendre un peu anxieux…). Il s’amuse beaucoup mais a des difficultés à sauter, et à être en hauteur (il a vite le vertige)…

Aux vacances de la Toussaint, nous partons à Center Parc, avec le papy d’Arthur, sa compagne Dodo, et la tata d’Arthur. et 2 ans et demi, c’est vraiment le bon âge pour en profiter! Le petit loup s’éclate dans les toboggans, dans les différentes piscines, il fait même un tour en poney, s’amuse beaucoup à la mini-ferme. Bref, un super week-end pour tout le monde.

IMGP3494IMGP3604IMGP3569

Noël arrive, et cette fois, papy-père noël est très bien reçu par le louveteau, qui a bien compris cette année qui était ce gros bonhomme rouge… Encore une soirée merveilleuse pour le mini-loup, qui déballe tous ses jouets et ne se couche pas avant minuit, tout excité par la magie de Noël!

Nous avons repris un pass annuel Disney (eh oui, ils nous ont appâté, en nous offrant 6 mois gratuits sur le pass), et nous profitons des vacances pour aller voir la parade de Noël, que mini-loup adore car il y voit tous ses personnages préférés (surtout Buzz et Woody) et le père Noël!

Et puis fin janvier 2015, le 23 exactement, je sens que mon mini-loup est prêt, et je décide de lui retirer les couches (sauf pour la sieste et la nuit). Et là, super! Ça fonctionne! Mon petit loup devient grand! Il ne fait plus pipi dans la couche.

En revanche, il se bloque pour le caca, il a peur de faire, et se retient tellement que ça fait mal! Du coup, je me résigne à acheter des suppo à la glycérine et, tant bien que mal, après 4 jours sans être allé à la selle, je lui en mets un, et 10 minutes après, après des cris horribles car il voulait se retenir mais ne pouvait pas, mon louveteau est enfin débloqué! Et maintenant, il adore aller aux toilettes pour, je cite, « faire plein de cacas »! Quelques semaines après, en accord avec la nounou, on enlève la couche à la sieste, et là encore, peu de soucis. Quelques accidents à la maison quand il fait de longues siestes, mais aucun chez la nounou!

Et hasard ou conséquence, le fait d’enlever la couche le débloque complètement à la baby gym. Il se met à sauter les obstacles correctement, escalade les obstacles de manière beaucoup plus hardie, saute super bien sur le trampoline!

Puis, le 15 mars, mini-loup devient grand frère! Cassandre est arrivée, pour son plus grand bonheur! Il adore la regarder, lui parler, lui montrer les jouets, la prendre dans les bras, la regarder dans le bain… Bref, il est raide dingue de sa petite soeur! Et n’a pas l’air jaloux des attentions portées à la miss!

Le 26 avril 2015, Arthur a 3 ans! C’est un anniversaire sous le signe de Peter Pan, qu’Arthur a découvert quelques semaines auparavant et est devenu un grand fan!

C’est bête, mais 3 ans, c’est un sacré cap je trouve. On réalise qu’il est propre, qu’il parle très bien et qu’on comprend tout ce qu’il nous dit, il fait des phrases complexes, des jeux de mots et des blagues! Il comprend aussi tout ce qu’on lui dit. Ce n’est définitivement plus un bébé!

Avec son accord, nous mettons sa petite soeur dans sa chambre, sans trop de problème. Au contraire, il dort mieux avec elle. Peut-être que sa présence le rassure… En tout cas, il se réveille moins la nuit à cause de cauchemars….

Vers la mi-mai, nous profitons que je sois en congé de maternité pour s’offrir une escapade hors vacances scolaires. Nous partons donc au Puy du Fou, à Nantes et à Pornichet. IMG_3474

Notre mini-loup adore le Puy du Fou! Il se régale à chaque spectacle! Il est à fond et se prend pour un chevalier ou pour un pirate!

A Nantes, nous allons voir les Machines de l’Île, qu’Arthur appelle « les robots ». Il a la chance d’être choisi pour monter sur la fourmi articulée et contrôle les mouvements de la tête. Nous faisons ensuite 2 tours de manège, sur des robots vraiment rigolos. Arthur adore, et nous en parle encore plusieurs semaines après!

A Pornichet, nous profitons de la plage et faisons un tour à St Nazaire.

Bref, un week-end très sympa, à la fois intense et reposant…

Quelques jours après le retour à la maison, on essaie de retirer la couche la nuit, à la demande d’Arthur. Quelques accidents, mais mini-loup refuse de remettre une couche, alors on continue. C’est de mieux en mieux mais il y a encore quelques accidents de manière ponctuelle…

Et puis en juin, c’est l’inscription à l’école. Un oubli administratif de la part de la mairie bouleverse nos plans pour l’année prochaine, en n’envoyant pas notre demande de dérogation pour qu’Arthur aille à l’école à côté de chez la nounou (qui accueillera sa soeur à la rentrée). Du coup, on se réorganise et on va visiter l’école à côté de la maison.

Mini-loup est archi-prêt! Il a hâte de commencer, et je ne me fais pas de souci pour lui. Il sait déjà compter jusqu’à 10 en français et en anglais (merci les jouets fisher price…), connaît toutes les couleurs, quelques lettres, fait des puzzles 15 pièces… Bref, il est prêt!

Et son année chez la nounou s’achève demain. Les vacances commencent et nous partons dans un peu plus de 2 semaines au bord de la mer…

Et voilà pour le pavé! En 3 ans, il s’en passe des choses, mais bon, je me dis que comme ça, je n’oublierais pas ce qui s’est passé, et je pourrais lui raconter plus tard, si ça l’intéresse :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *