Les « pourquoi » de Mini-Loup, ou comment éviter la surchauffe de mon cerveau…

Eh oui, depuis quelques temps déjà, Mini-Loup est en plein dans la période du « Pourquoi? » 

Et on peut dire qu’il se surpasse. Tout est prétexte à poser cette question-là (ou sa variante : « c’est quoi ? »).

Rien qu’aujourd’hui, j’ai eu le droit, entre autre à :

« Pourquoi on voit un petit peu le soleil? » 

« Pourquoi il est caché par les nuages? »

« Pourquoi le tonnerre gronde? » (celle-là, on avait beau essayer de lui expliquer, à chaque coup de tonnerre, on y avait droit…)

« Pourquoi tu regardes Cassandre? »

« Pourquoi tu rigoles? » (celle-là, c’est ma préférée, parce qu’il demande ça uniquement quand je rigole à une de ses blaguounettes, et il le sait très bien, mais il a tellement envie que je lui dise qu’il me fait rire…)

« Pourquoi tu t’habilles? »

« Pourquoi la fourmi elle bouge plus? » (Aïe, là, il faut lui expliquer qu’elle ne bouge plus car il vient de l’écraser entre ses doigts…)

Et je pourrais en lister encore des dizaines…

Et puis il ne se contente pas d’un simple « pourquoi », il repose la question jusqu’à ce qu’il ait compris, et des fois, ça prend un peu de temps 😉

Alors oui, je sais, cette période du « pourquoi » est importante, ça veut dire qu’il s’ouvre au monde qui l’entoure, il s’intéresse à ce qui se passe autour de lui…

De temps en temps, ça fait toujours plaisir de pouvoir étaler sa science, mais quand c’est 12 questions à la minute, ça devient difficile de répondre à tout avec le sourire.

Alors j’avoue, des fois je craque, et je lui réponds « Et pourquoi pas? » 

Mais du coup, maintenant, quand je lui demande « Pourquoi quelque chose », le petit filou me renvoie avec un petit air malicieux ma réplique…

Donc en fait, je ne sais pas comment éviter la surchauffe du cerveau, si vous avez des idées? En général, à la 73èm question, je souffle un bon coup, j’essaie de rester zen, et quand j’en peux vraiment plus, heureusement, papa est là! A son tour!

10 Commentaires

  1. Haha. Evan aussi et dans la même période du pourquoi. Et je t avourai qu il m arrive souvent du pourquoi pas. Pk la tortu mange ?pk elle se cache et sa n en fini pas. Et tous comme toi j essaye de trouve une astuce pour en finir mais bon sa ne marche jamais. Zen ,zen,zen en fin de journee sa commence a être dure

    • Et c’est là qu’on prend une grande inspiration, et qu’on répond le plus calmement possible, et avec le sourire s’il vous plaît : « Mais parce qu’elle a faim la tortue mon bichon! » 😉

  2. bah moi j’en suis à la periode ou je peux poser toutes les questions que je veux et ou seul l’écho des murs me répond : l’indifférence générale…. profitez bien de vos pourquoi les filles et dites vous ke vous les regretterez un jour! ( sans vouloir jouer les anciens combattants hein!)

  3. Hé Hé, c’est pas faux, et je pense que l’indifférence doit être bien plus insupportable, Madame l’ancienne 😉

  4. Ahah selon certaines questions, je m’en sors avec un « je ne sais pas, c’est une question pour ton père ! » 😀

    • Je commence aussi a le renvoyer vers son père! J’ai l’impression qu’il n’a plus que ce mot à la bouche en ce moment, surtout avec les vacances où il découvre plein de trucs nouveaux :p

  5. je suis arrivé au retour du pourquoi avec mon grand il a eu sa phase plus petit mais les 5 ans approche et ça revient plein pot et comme tu dis un souffle un coup on reste zen et on enchaine avec des réponses

  6. Retour Ping2015, les montagnes russes… | Ma vie de maman-louve

  7. Retour PingPourquoi il dit pourquoi? – Ma vie de maman louve

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *