Les contrastes de la république dominicaine #Escapades

Pour cette nouvelle année, je reprends plus assidûment mes petites escapades du vendredi! Et je commence avec la République Dominicaine, lieu qui m’est cher pour une raison toute bête : c’est là qu’a été conçu mon mini-loup 😉

En-dehors de cela, je suis assez mitigée sur cette destination, vous allez comprendre pourquoi… 

Nous étions à Punta Cana, en formule tout inclus (en club, même si on n’aime pas trop ça…).

Et forcément, en club, c’est tout beau, luxueux… Une image parfaite de l’endroit quoi!

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERADSC_0072DSC_0126DSC_0127

 

Mais quand on y regarde de plus près, on s’aperçoit qu’il y a des gardes armés près des barrières…

Et forcément, puisque la république dominicaine reste malgré tout un pays « pauvre ». Riche de ses habitants et de ses paysages, mais économiquement, la plupart des locaux vivent dans la misère… Et ce contraste avec les luxueux hôtels est un peu difficile à supporter pour ma part!

Du coup, on est sorti de l’hôtel, pour découvrir un peu le vrai visage de la République Dominicaine!

Un bus scolaire : 

DSC_0166

La station de pompiers

DSC_0213

L’église d’Higuey

DSC_0218

Le marché :

DSC_0227DSC_0225

Des enfants sur le bord de la route, qui nous suivent en courant et en faisant coucou, dans l’espoir d’avoir quelques pièces (et qui, une fois dépassés, finissent avec des doigts d’honneur! :p)

DSC_0270

Un scooter pour trois...

DSC_0219

Des petites bicoques cachées dans la verdure...

DSC_0231

Une école de village…

 

Et puis, il y a le côté sauvage et sublime de la république dominicaine. 

Et cette eau turquoise…

 

Et un petit côté un peu plus piquant 😉 

DSC_0247.1 - Copie

 

7 Commentaires

  1. Oui, c’est vrai que ça reste très beau, mais il faut sortir des hôtels, qui manquent vraiment trop d’authenticité! :)

  2. C’est souvent le cas… Nous ça nous avait choqué au Brésil… L’hôtel à Salvador de Bahia était une sorte de « cage » à privilégiés bien loin de la réalité du pays…

  3. Ouaouh!
    La dernière photo avec le serpent! J’en ai des frissons rien qu’à te regarder!

    • Héhé, j’avoue, j’étais un peu fière de moi, parce que je suis la seule à avoir osé! En même temps, le mec est arrivé avec ses serpents sur la tête en moto… Alors je me suis dit que si les serpents étaient sages pendant un trajet de moto, je ne risquais pas grand-chose! Mais ils étaient super lourds par contre!

  4. Oui c’est vrai que les Dominicains ne sont pas riches mais ils se sont bien développés économiquement ces 15 dernières années et continuent de le faire grâce au tourisme justement. J’y suis allée deux fois et ce qui m’a surtout choquée c’est la misère comparée de l’autre côté de l’île, en Haiti, là où le touriste ne va pas. Les Haïtiens que j’ai rencontrés parce qu’ils travaillent en République Dominicaine (employés car ils parlent français) sont méprisés par les Dominicains qu’ils considèrent riches et prospères par rapport à leur extrêmement pauvre situation.

    • Oui, tu as raison, heureusement aussi que le tourisme est la, ca leur permet de se développer… Mais je crois que je ne suis pas faite pour ce genre de clubs, avec tout ce monde à mon service! Je préfère les choses plus simples, du coup j’étais un peu mal à l’aise!
      Et tu as raison également au sujet des haïtiens, on a discuté avec quelques uns et effectivement, leur situation est catastrophique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *