La sécurité avant tout!

Quand j’étais petite, s’attacher à l’arrière de la voiture n’était pas obligatoire.

Aujourd’hui, cette idée me semble complètement folle! C’est tellement une évidence désormais.

Mais le port de la ceinture n’est pas la seule condition à respecter pour être en sécurité en voiture, et à fortiori pour que nos enfants le soient!

 

Petit récapitulatif des principales règles de sécurité lorsqu’on embarque son louveteau en voiture…

  • La ceinture obligatoire, même pour un trajet très court (oui, je sais, je me répète)
  • Installer bébé dans une coque dos à la route, le plus longtemps possible. La réglementation conseille jusqu’au 15 mois ou 80cm de l’enfant.
    Bon, chez nous, les 80 cm ont été vite atteint, vu les grands gabarits de mes enfants, du coup, il n’ont pas tenu jusqu’à 15 mois…
  • Installer l’enfant à l’arrière jusqu’à 10 ans (sauf pour la coque, que l’on peut installer à l’avant si l’on a désactivé l’airbag passager). La place la plus sûre pour l’enfant étant au centre.
  • Activer la sécurité enfant sur les portières (oui, parce que la portière qui s’ouvre sur l’autoroute, c’est un chouïa dangereux!)
  • Bien serrer le harnais (il ne faut pas pouvoir le pincer, sinon, c’est que ce n’est pas assez serré!)
  • Un enfant par place! Bon, dans l’absolu, c’est une évidence, mais en fait, pas tant que ça! (Bah oui, la ceinture est longue, alors on peut en attacher deux ensemble non?)

 

Bon, ça, c’est pour les essentiels.
Mais il y a d’autres points qui, selon moi, sont importants.

Le lit nacelle en voiture :

Alors ça, c’est la fausse bonne idée, tous les crash test vous le montreront! Effectivement, c’est plus confortable que le cosy (encore que, la position la plus physiologique pour le tout petit n’est pas d’être allongé tout droit, mais en position foetale), mais en cas de choc, la nacelle protège vraiment mal bébé.
Toute une polémique s’est créée autour du fait que le cosy abîmerait le dos des bébés, qu’il ne faut pas l’utiliser pour des longs trajets… Pour mon premier loulou, je me suis beaucoup interrogée, du coup j’ai cherché des infos, regardé des crash tests, et finalement, j’ai gardé sans regret mon cosy pour partir en vacances! Oui, le cosy n’est pas très confortable pour bébé, mais il n’y reste pas toute la journée, les longs voyages sont ponctuels, et je pense que si on fait des pauses régulières durant lesquelles on sort bébé, le dos ne devrait pas trop souffrir!

Le siège auto avec bouclier :

Je ne connaissais pas ce système. Pour moi, dans un siège-auto, on est maintenu par un harnais. Mais quand j’ai découvert le principe du bouclier, j’ai été immédiatement séduite.

Rien qu’en observant le système, on réalise ses avantages : en cas de choc ou de freinage violent, l’enfant, au lieu d’être projeté en avant et, même s’il est bien attaché, se prendre quand même un sacré choc, et bien il va s’enrouler autour du bouclier, et répartir le choc de manière beaucoup plus homogène.
En plus, le bouclier sert aussi de petit oreiller d’appoint, et évite la tête tombante lorsque l’enfant s’endort ;).

Personnellement, on est vraiment très content du notre, c’est le CYBEX Pallas (groupe 1-2-3). Il était super bien noté aux crash-tests et il y avait une grosse promo en magasin 😉 (oui, parce qu’il coûte un bras quand même…).

siege azuto cybex isofix

IMG_1420

 

L’isofix :

Si vous avez une voiture récente, elle est probablement munie d’un système isofix (on clipse le siège-auto à un point d’ancrage de la voiture). Au niveau sécurité, c’est un plus, car avec ce système, vous êtes sûrs que votre siège sera bien installé (il paraît que 80% des parents attachent mal le siège auto à la ceinture au début!), et en plus, c’est rapide et vraiment facile, donc c’est tout bénèf! (Sauf que les sièges Isofix sont plus chers que les autres…).

DSC_0194

Les règles de vie dans la voiture :

Et puis pour plus de sécurité, il faut pouvoir conduire sereinement, sans être gêné par les coups de pieds incessant du louveteau à l’arrière, par les cris de leurs chamailleries, par les questions répétées en boucle « On est bientôt arrivé? »…
Alors bien sûr, il faut expliquer aux enfants que lorsqu’on conduit, c’est sérieux, il faut être concentré… C’est bien, mais au bout d’un moment, ils ont quand même du mal à se tenir.
A ce moment-là, plusieurs solutions :

  • Les livres, jeux calmes pour les occuper (sauf que ça peut donner mal au coeur…)
  • Si l’on est en ville, expliquer un peu les panneaux, les rôles des feux (bon, en vrai, ce n’est pas par choix que j’ai fait ça, mais pour répondre aux questions un brin harcelantes de mon petit loup du genre : « Pourquoi tu t’arrêtes là? Et pourquoi tu repars maintenant? Et pourquoi les autres voitures elles s’arrêtent? Et ainsi de suite…)
  • Leurs chansons préférées dans la voiture (si on arrive à les supporter ;))
  • Une pointe de vodka dans la dernière boisson, pour les faire dormir tout le trajet…

Sur les 4 propositions, il y en a une que nous n’avons jamais testé, je vous laisse deviner laquelle 😉

 

Ah, et une dernière chose aussi : éviter les jurons en voiture!
Eviter même carrément de râler… Parce que maintenant, j’entends mon loulou soupirer dans la voiture quand on est dans les bouchons et râler « Ahh! C’est pas possible! » Je me demande où il a été pêcher ça…

Et puis sinon, il y a toujours le train ou l’avion hein!

 

Et puisqu’on n’est jamais trop prudent, je vous conseille ce petit livret qui récapitule les règles essentielles de sécurité sur la route que l’on circule en voiture, à vélo ou à pieds :

 

C’était ma participation aux Jeudis éducation organisé par Valérie du blog Wondermômes.

Le thème de cette semaine était la sécurité routière.

macaron-rdv-education

Ils parlent aussi sécurité :

3 Commentaires

  1. Alors nous aussi ont et très a cheval sur la sécurité en voiture ont c jamais. Sa va si vite. Nous aussi ont à opter pour le pallas Iso fixe pour les 2. Même pour ma grande de 10 ans et demi. Se siège va jusqu a 12 ans puis ma nenette n est pas très grande du coup c un peut limite encore . Bon bien sûr plus de bouclier pour elle . Sont frère ni echape pas lui par contre même si sa commence a être juste. Si je pouvez juste rajoute un petit truc c aussi ne pas oublier de enlever les manteau même en hiver car les sangle sont moins serrer et finalement le siège ne fait plus sont boulot correctement. Pour nous les occupé c aussi pas mal la musique un karaoke sur du distrib ou plutôt du yaourt mais c très drôle ou quelque petite voiture qu il adore faire rouler sur le bouclier .

  2. Retour PingLa sécurité routière pour l'enfant à vélo - Wondermomes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *