La question de la tétine… épisode 1

Je dois le confesser, avant d’être maman, j’étais archi contre la tétine!
Pour moi, la tétine, c’était le diable… Oui, carrément! Ça allait rendre mon enfant stupide, c’était sale, il n’allait jamais parler… (non non, je n’en rajoute pas du tout!)
Bon, peut-être pas tout ça, mais en tout cas, je n’en voulais pas!

dodie-copie-produit-sucette-1er-age-message-silicone-anneau-image2-300x300

Du coup, quand j’ai préparé ma valise de maternité pour mon mini-loup, je n’ai pas acheté de tétine!
Non, c’était évident qu’il n’en aurait pas besoin…

Et puis après, je me suis rendue compte qu’entre la théorie et la pratique…
Eh oui, les besoins d’un petit bout de chou passent avant nos principes.

A la maternité, dés le deuxième jour, les puéricultrices se sont gentiment gaussées de ma naïveté… « Non mais madame, vous avez fait un gros téteur là! Alors à moins que vous ne vouliez lui donner votre doigt toute la journée… »
Autant vous dire que je leur souriais par pure politesse, mais que j’avais plutôt envie de les mordre (oui, n’oubliez pas que je venais d’accoucher hein, alors on va mettre cette violence sur le dos des hormones…)

Bref, on a tenu 3 semaines! Et oui!
Il faut dire qu’il s’endormait facilement, mais on sentait une certaine nervosité, et surtout, c’était une vraie galère de le faire dormir la journée… Il était fatigué, mais n’arrivait à trouver le sommeil qu’une fois épuisé.
Le soir, il n’y avait pas de souci, puisqu’il s’endormait paisiblement dans nos bras, avec un gros câlin…

Du coup, on a craqué.
Et quand on a vu le bien-être qui l’envahissait une fois la tétine en bouche… Et bah on a bien culpabilisé de ne pas l’avoir fait plus tôt!

Les petits poings serrés de bonheur face à sa première tétine !

Mais comme la tétine, ça restait le diable…
On a limité dés le départ!
Attention, minute mère indigne : Je lui mettais la tétine pour qu’il s’endorme à la sieste, et aussitôt endormi, j’allais lui piquer discrètement, gnarc gnarc gnarc (bon, en vrai, c’est pas parce que je suis cruelle, mais j’étais terriblement stressée à l’idée qu’il devienne dépendant de ce bout de plastique…).

Au final, c’est la nounou qui m’a aidé à dédramatiser. Elle lui laissait toute la sieste, et ne la sortait jamais du lit, ce qui me convenait très bien, et j’ai fini par m’aligner, en laissant la tétine pendant toute la sieste (toujours dans les confidences, je n’ai jamais osé lui avouer que je piquais la tétine de mon bébé endormi, j’avais un petit peu honte quand même).

Et ça s’est bien passé!
Mon petit loup s’endormait seul le soir, donc peu de réveils nocturnes pour cause de tétine perdue, et quand il y avait un réveil au milieu de la nuit, qu’un simple câlin n’arrivait pas à apaiser, la tétine était la solution miracle!
Idem pour les siestes où, aussitôt qu’il avait la tétine, le louveteau s’endormait dans la seconde (ça a toujours beaucoup fait marrer nos proches, car on avait l’impression qu’on venait d’injecter sa dose à un junkie…)

Le fait de limiter la tétine à la sieste nous a permis de garder cet effet magique de la tétine. Du coup, lorsqu’on sortait chez des amis, et qu’il était un peu anxieux pour s’endormir, ou excité d’avoir joué, on lui donnait la tétine pour s’endormir, et en quelques minutes, il était apaisé.

 

Et puis, est venu le jour où il a fallu se débarrasser de la tétine.
Et en maman anxieuse que je suis, je peux vous dire que j’appréhendais ce jour depuis que je lui avais donné sa première tétine!

Mais en fait, c’est passé hyper facilement! Finger in the nose même 😉
J’ai attendu que mon loulou quitte la nounou (donc l’été avant d’entrer à l’école, à 3 ans), parce que ses copains l’ayant à la sieste, je me suis dit que ça allait être une vraie galère pour la nounou (et oui, je suis sympa, je pense aux autres!)
Mais une fois en vacances, je lui ai expliqué qu’une fois à l’école, il n’aurait plus le droit à la tétine (oui, je sais, c’est un mensonge, mais dans certaines écoles, il y a un panier à doudous/tétines, et les petits en manque de succion viennent piocher la première tétine qu’ils trouvent pour assouvir leur manque, et je trouve ça tellement cra-cra…), et que s’il jetait la tétine, ça voulait dire qu’il était un grand, et il aurait le droit d’avoir un vélo de grand!

Ni une ni deux, les tétines, à la poubelle! La première sieste a été un peu dure, mais rien qu’un gros câlin ne puisse apaiser… Et deux jours plus tard, les tétines étaient de l’histoire ancienne!

Du coup, on a voulu faire pareil avec sa petite sœur, mais chaque enfant est différent, et ça a été une autre paire de manches! Mais je vous raconterais ça une autre fois, parce que je viens déjà de pondre un assez gros pavé!

Dites-moi tout, chez vous, c’est plutôt tétine, pouce, ou les deux ? (si si, je vous jure, il y a des enfants qui prennent la tétine dans un coin de la bouche, et le pouce dans l’autre!)

8 Commentaires

  1. Ni pouce ni tétine. Comme toi, un peu poussés par les puéricultrices de la maternité qui nous parlaient sans arrêt de ce fameux besoin de succion, nous en avons acheté une deux jours après sa naissance. Je la lui donnais à contrecoeur, j’avais peur de devenir esclave de ce bout de plastique donc j’ai fait en sorte de trouver autre chose pour l’apaiser. Pour moi ce fût l’écharpe le remède miracle.

    • C’est bien d’avoir réussi à trouver autre chose! Nous, on n’a pas trouvé, et c’est pas faute d’avoir essayé! Mais bon, au final, vu la facilité avec laquelle on l’a retiré, je me dis que je me suis bien pris la tête pour rien… Du moment que ce n’est que pour le dodo, je crois qu’on n’en devient pas vraiment esclave…

  2. Ici pareil mais je voulais encore moins du pouce que de la tétine lol
    Donc ma petite étoile avait un gros besoin de tetee ét ne voulant pas me transformer en tétine Ben chéri est allé en acheter une le second jour de poupée. On l’a donné au papa noël en échange elle a eu tous ses cadeaux;)
    Pour minie fleur on verra elle est moins obsédée de la tétine que sa grande soeur…
    Belle journée

    • Oui, après réflexion, je préfère aussi la tétine au pouce!
      C’est vrai qu’il paraît que le père noël, ça marche à tous les coups! 😉
      Merci pour ton commentaire

  3. Sorti de la mater il ne faisaii que reclamer a manger, a peine fini son bib il reclamait encore et encore. J ai du changer de lait 4 fois, augmenter les doses ++ et ça ne suffisait pas… alors j ai reussi a lui apprendre a prendre son pouce je prefere a la tetine. Un jour ont devait prendre l’avion du coup je lui ai pris une tétine et hélas il est vite devenu accro et a arreté le pouce. Ca en etait devenu une obsession en plus de ça il a une peau atypique qui lui créé de serieux soucis autour de la bouche. Puis un jour il a eu une infection dans la bouche donc interdiction a la tetine et en lui expliquand bien en 1 ou 2 semaine c etai fini. Les premieres nuits etaient un peut dure mais finalement gerable. Je rigole quand je vois les futures mamans penser ce genre de choses car finalement tu l’as bien dit entre la theorie et la pratique, pour pas mal de chose il y a un monde. Pour la grande elle avait besoin d etre rassure et ca avait bien marché et pour lui faire quitte ont avait trouve un truc. Jour de noel ont l avait attaché sur le sapin et bien expliquer que le pere noel serait heureux de lui echanger contre un petit cado qu elle a choisi et c passé comme une lettre a la poste

    • Pour le premier, je voulais vraiment qu’il prenne son pouce, mais après réflexion, pour la deuxième, je préférais éviter, quitte à prendre la tétine!
      Oui, le père Noël est une méthode qui fonctionne bien 😉 On ne l’a pas utilisé, car je voulais qu’il arrête avant d’aller à l’école, mais je ne voulais pas le faire avant qu’il quitte sa nounou, car tous les autres l’avaient à la sieste, et je sentais qu’il n’était pas prêt… Mais ça a été facile de la retirer… Quelques réclamations à la première sieste, et puis plus rien!

      • Oui maya et reste 4 mois avec la tetine a l ecole et franchement c etai limite niveau hygiene .. apres pour mon ours je voulais le pousse car plus « naturel « mais sa na dure que quelque semaine puis bon finalement la tetine et plus simple a retire qu un pousse haha. Pour maya sa ete un peut plus compliquer que pour evan . Moi le truc qui vraiment me fou la gerbe c quand les gamin font tomber la tetine et les maman qui les mette dans leur bouche et hop dans le bec ni vue ni connu .

  4. Chez nous, aucune des 2 n’a voulu de la tétine, ce qui m’arrangeait bien parce que j’ai toujours été contre (oui, les grands principes…). En fait, au bout de quelques semaines de vie – à court de solutions face aux coliques, on a quand même fini par proposer la tétine à l’une comme à l’autre. La grande la crachait aussitôt. La petite la gardait un peu, mais sans plus. Vers 3 mois, elle ne l’a plus voulue. Il faut croire qu’elle n’en avait plus besoin.
    Par contre, elles ‘tétouillent’ toutes les deux leurs doudous (on les appelle d’ailleurs le GTD ‘gang des tétouilleuses de doudous’). :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *