La première période d’école de mon mini-loup

Avec les vacances, c’est le moment de prendre un peu de recul et de faire un bilan de ce début de vie à l’école pour mon petit loup…

Ce bilan est plutôt positif, puisque mon petit loup s’est fait plusieurs copains et quelques copines (et les mamans des copains que j’ai pu voir ont l’air plutôt sympa, ce qui ne gâche rien ;)).

L’Atsem adore mon louveteau! Les animatrices et animateurs du centre aussi.

D’ailleurs, ces animateurs font des trucs vraiment très sympa avec les enfants, et le centre est équipé avec des jeux de malade (même si mon mini-loup n’y va qu’une fois par semaine, c’est toujours agréable de savoir qu’il y est bien, parce que le centre, ce n’est pas toujours la panacée…)
Visiblement, mon petit bout s’en sort plutôt bien dans les apprentissages, il a eu de jolis tampons soleil sur ses cahiers (bon, sauf en coloriage, mais bizarrement, ça ne m’étonne pas trop :p)

Il a réussi à gérer les problèmes de « terreur des bacs à sable », en en devenant une… Non, je déconne, il n’embête pas les autres! Ou si peu…

Il compte de mieux en mieux… Bon, il compte tout le temps en même temps, donc le contraire serait étonnant… Il compte ses jouets, ses crayons, ses dessins… Et surtout ses doigts…

Et puis qu’est-ce qu’il chante! Il connaît toutes les chansons apprises à l’école, et il chante tellement bien… Non vraiment, il chante trop bien! Et ce n’est pas mon côté maman-louve qui parle là! Je dis ça en toute objectivité!

Mais bon, il y a quelques côté un peu moins positifs… Le petit loup n’aime pas trop aller à la cantine et à la sieste… Alors même s’il mange bien et dort plutôt bien là-bas, c’est quelque chose qu’il n’aime pas trop (je pense que c’est plutôt la sieste qu’il n’aime pas, et comme quand il mange, il va à la sieste, il met tout dans le même sac…).
S’il ne pouvait aller à l’école que le matin, il serait le plus heureux du monde! D’ailleurs, il adore le mercredi!

Et puis il y a la maîtresse… Qui est aussi la directrice, et qui me semble, à moi, qui suis maîtresse aussi, bien froide avec nous, les parents de petits bouts dont c’est la première année d’école.

Je vous dresse un peu le portrait : On récupère les enfants par la cour, car chaque classe a une porte donnant sur l’extérieur. Je comprends bien qu’avec Vigipirate, on ne puisse pas rentrer dans l’école, mais là, c’est plutôt militaire : on doit rester à 1 mètre de la porte, ne surtout pas passer la tête pour voir si son loulou arrive (j’avoue, j’ai tenté la première fois que je suis allée le récupérer, je voulais trop le voir assis sur le banc avec ses petits camarades… Et je me suis faite rembarrée copieusement!).
Bon, je peux comprendre, si les enfants voient les parents d’un autre, ils vont tous vouloir se précipiter, ou se mettre à pleurer parce que ce n’est pas leur parent… Ok

Mais il y a aussi les rideaux. Les classes sont claquemurées derrière des rideaux opaques. Ma mère, qui va récupérer mon fiston le mercredi midi, voulait s’assurer, la première fois, qu’elle attendait devant la bonne classe, et a voulu jeter un coup d’œil par la fente entre 2 rideaux. A peine le temps de s’approcher, que la fente disparaissait d’un geste brusque…
Bon, on va reprendre les mêmes arguments qu’au-dessus, et se dire que c’est pour le bien des loulous…

Mais ça coince un peu avec le discours qu’elle nous avait tenu à la réunion en juillet dernier, à savoir que la porte était toujours ouverte pour nous, les parents, parce qu’elle comprenait qu’une première rentrée, ça peut être stressant… Mouais, on se serait pas un peu fait arnaqué là?

Et puis il y a eu la brocante de la ville, où on a croisé la maîtresse. Moi, je ne l’avais pas vu (bah oui, je fais une brocante, donc je scrute les étals), mais elle a vu Arthur, et a commencé à lui parler. Et comme il boudait (parce que la maison de Mickey à 5€ venait de lui passer sous le nez), elle lui a demandé ce qu’il avait. Vu que monsieur boudait et ne répondait pas, j’ai commencé à répondre à sa place : elle m’a jeté un oeil, et s’est barrée pendant que je parlais…
Mouais…
Du coup, je prends sur moi, je me dis que peut-être elle est très timide, ou mal à l’aise avec les parents, ou qu’elle a un à-priori parce que je suis une maîtresse (et qu’on sait toutes que les mamans-maîtresses sont des relous qui pensent tout savoir mieux que les autres), ou peut-être qu’elle a eu de mauvaises expériences avec les parents les années précédentes… Mais bon quand même… Merde quoi, je suis gentille moi, je souris, je suis polie, je sens pas la bouse! Pourquoi elle m’aime pas? (Et là, je fais la tête du chat potté qui essaie de se faire plaindre…)

Du coup, je n’ose plus trop lui parler, car je me fais envoyer bouler. J’ai été la voir une fois, quand mon mini-loup était revenu 3 fois dans la semaine avec des traces de coup (et surtout le vendredi, où il avait une grosse bosse sur la tête, tiens, c’est peut-être pour ça qu’elle ne m’aime pas, je suis une relou en fait), et elle m’avait rassuré sur ses relations avec ses camarades, tout en me disant que mon petit bout n’écoutait pas toujours ce qu’elle disait, et ne voulait pas toujours travailler, ou ranger.

Rien de bien grave, mais j’ai quand même un peu fait la morale à mon fiston, en lui disant que je demanderais à la maîtresse si il écoutait mieux la prochaine fois que je la verrais.

Sauf que la fois suivante, je ne me voyais pas lui redemander un rendez-vous, juste pour ça, donc j’ai juste lancé un « Ca va mieux avec loulou? » Et là, elle a poussé mon loulou vers moi en grognant un « moui » et est rentré dans la classe appeler un autre enfant…
Mouais… Là, je n’ai plus trop d’arguments pour sa défense, si ce n’est qu’elle a l’air adorable avec les enfants, et que mon loulou l’apprécie, et c’est bien là l’essentiel.
Donc j’essaie de ne pas faire d’amalgame : elle n’est peut-être pas douée pour les relations avec les parents (parce qu’il n’y a pas qu’avec moi qu’elle est comme ça, hein, donc je ne le prends pas personnellement, enfin j’essaie…), mais elle a l’air d’être plutôt douée dans les relations avec les enfants.

Donc maintenant, quand j’ai une question, je la pose à l’Atsem, que je vois 2 fois par semaine quand mon fiston sort des TAPS, et je me contente d’un bonjour/au-revoir avec la maîtresse, mais avec le sourire, parce que moi, je suis plutôt douée pour les relations avec les maîtresses :p

Pfiou! J’ai écris un roman en fait… Mais bon, ça fait du bien de vider son sac en même temps :)

Et vous, l’école et les maîtresses (ou les maîtres hein…), ça se passe comment? Rassurez-moi un peu s’il vous plaît! (je fais encore la tête du chat potté…)

5 Commentaires

  1. Si ça te rassure, je ne sais pas trop si c’est moi qui en demande trop, mais je trouve aussi que je suis ignorée par la maîtresse quand j’arrive ou quand je vais chercher le loulou… Même pas un « ça s’est bien passé la journée », rien, elle ne dit même pas au revoir au poussin.
    Les infos circulent pas trop, or, j’ai l’impression d’en faire beaucoup plus avec mes parents d’élèves (mais après, j’essaie aussi de ne pas trop comparer tout ça tout ça, mais c’est difficile quand on a le même niveau de classe pour le coup XD).

    Enfin, je trouve de manière générale que la communication est bien foireuse sur l’école en général. Prévenus deux jours à l’avance à peine pour une réunion (sympa pour les parents qui travaillent pour s’organiser). Je me dis que je me casse bien la tête sûrement pour rien quand je prévois au minimum une semaine pour que les parents s’organisent pour venir…

    Pour conclure, je suis assez mitigée/déçue de la communication avec l’école. Peut-être une question de personnalité, mais ça ne me viendrait pas en tête d’ignorer des parents que je rencontre dans la rue ou mes anciens élèves ou de ne pas communiquer au sujet d’une grève ou autre… Le loulou s’y plaît, ça va, il ne pose pas de soucis non plus sinon j’en aurai sûrement entendu parler, mais bon, le minimum syndical aurait été le bienvenu 😉

    (mais je n’ai pas encore râlé ceci dit lol)

    • C’est un peu le même constat… (Même si nous elle dit au revoir au mini-loup). Mais je n’ai pas râlé je lui ai juste demandé si ça se passait bien avec les autres enfants!
      Pareil pour la reunion, elle l’a fait le premier vendredi et ne nous a prévenu que le mercredi…
      En fait, nos parents d’élèves ne se rendent pas compte de la chance qu’ils ont avec nous! 😉 et puis si ton Loulou s’y plaît, c’est l’essentiel!

  2. Pour nous sa c pas trop mal passez dans l ensemble avec la maitresse et le maitre car c 50/50 . Jcai encore quelque poind a régler avec le maitre par rapport au pipi loupe mais sinon a par sa il sont top. J arriv a pas mal communiquer avec eu se qui et quand meme super agréable pour voir l avancer des progrès au niveau comportement dans la la classe qui laisser a désiré en début d année. Ma pauvre claire tu es tomber vraiment sur la mauvaise maitresse car l autre et vraiment super communication au top et les gamins l adore. Je doi souvent passez pour la maman casse pied a toujour demander si sa ou sa c bien passez mais bon elle prener toujour du temps pour m expliquer . Surtout au niveau paperasse mdph . La maitresse que tu a très peut de personne l apprécie car justement elle et très sèche avec les parent alors quand tu c que c la première maitresse que ton enfant va avoir sa mais un froid. Le principal c que mini loup l apprécie puis c pour 1ans c se que je me dit quand jcai du mal avec une maitresse hihi. Aoui faut si habitué c au dernier moment grève de cantine réunion et autre…

  3. Retour Ping2015, les montagnes russes… | Ma vie de maman-louve

  4. Retour PingDes relations compliquées entre les parents et les enseignants | Ma vie de maman-louve

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *