La fameuse angoisse de la séparation

Après 2 mois de vacances (allez-y, détestez-moi, je suis instit, j’ai des vacances d’une longueur indécente…) et donc 2 mois non-stop avec mes 2 petits loups, je m’apprête à reprendre le boulot, et donc à me séparer d’eux quelques heures par jour…

Si pour mon mini loup, ça n’a jamais été un problème (au contraire, il était plutôt du genre à ne pas vouloir quitter sa nounou lorsque je venais le chercher), pour ma petite louve, c’est une autre histoire…

cassie

 

Autant l’année dernière, il n’y a eu que quelques couacs (notamment lorsque ce n’était pas moi qui venait la chercher chez la nounou, et là, elle faisait une crise de colère, hurlait, se sauvait…).
Autant cette année, la reprise me semble très mal engagée… Cela ne durera pas, je le sais, mais mes nuits prennent une direction qui ne me plaît pas…

Vendredi dernier, nous sommes allées chez la nounou, pour une petite fête de rentrée. C’était très sympa, la petite louve s’est bien amusée, même si elle est restée assez distante vis à vis de la nounou.
Une fois rentrées à la maison, une petite douche, le dîner et dodo…
La routine habituelle.

Sauf que vers 23h, nous avons entendu des hurlements inhabituels venant de la chambre des louveteaux… La miss était debout, en larmes… et inconsolable!
J’ai d’abord pensé qu’elle avait mal, vu qu’elle avait eu un vaccin dans la journée…
Pas de fièvre, impossible de lui donner du dafalgan… Bref, j’appelle son père à la rescousse.

Et là, c’est le drame! Elle le repousse, refuse qu’il la prenne dans ses bras, s’énerve encore plus s’il insiste. Et me tend les bras…
Aussitôt dans mes bras, elle s’apaise. Je lui demande si elle a un bobo quelque part, elle me répond que non, je lui propose à boire, elle refuse toujours, je vérifie sa couche, RAS…

Mais dés que je m’approche du berceau pour l’y poser, c’est le drame!

Au final, je n’ai pu m’endormir qu’à 3 heures du matin, après avoir tenté sans succès de la laisser pleurer, l’avoir prise dans mes bras dans le canapé (naïve que j’étais, j’espérais qu’elle s’endorme pour que je puisse regarder le premier épisode de Stranger Things, mais aussitôt l’écran allumé, elle applaudissait et s’asseyait pour regarder…), m’être allongée avec elle dans mon lit…

Après toutes ces tentatives, d’épuisement, elle s’est endormie…

Et hier soir, rebelote… Avant de la coucher, je lui ai expliqué que le lendemain, je retournerai au travail, et qu’elle irait passer un petit peu de temps chez sa mamie, avec son frère, mais que je serais là au réveil de la sieste…
Naïvement, j’ai cru que je pourrais passer une soirée tranquille (bon, j’ai quand même pu regarder le final de Stranger Things 😉), mais non, une fois encore, un réveil en sanglots, impossible pour le papa de la prendre dans ses bras, des hurlements…
Bref, une soirée avec un air de déjà-vu…

Après ces deux soirées mouvementées et un peu épuisantes, j’en ai donc conclu qu’elle stressait à l’idée d’être séparée de moi…
C’est vrai que c’est un petit pot de glue, toujours accrochée à mes basques (c’est d’ailleurs un peu paradoxal, car pour peu que je sois dans son champ de vision, elle peut jouer des heures toute seule, dans son coin, calmement, mais aussitôt que je quitte la pièce, elle me suit, ses jouets dans les mains…)
J’ai essayé de la rassurer au maximum, de lui expliquer les choses pour qu’elle ne soit pas inquiète…
Mais j’avoue appréhender les nuits à venir!

C’est aussi pour ça que j’écris cet article un peu à l’arrache… Je suis en quête de conseils! Pour celles et ceux qui ont déjà vécu ça, comment avez-vous réussi à calmer le jeu? Avez-vous des astuces, des techniques qui ont marché ?

029q2546

6 Commentaires

  1. Oh c’est pas facile à gérer quand on a des petites glues… Je connais! Malheureusement à part lui parler et la rassurer au moment de la séparation seul le temps pourra aider! Je lui en parlerai pas au moment du coucher…Moi ça a été mieux quand elle a compris que je (la plus part du temps, où qqn d’autre) venais toujours la chercher le soir chez la nourrice! Sinon tu peux essayer les fleurs de Bach Rescue. Ça permet de calmer les angoisses! Bon courage! Bisous

    • On a eu une grosse discussion du coup lundi soir, pendant qu’on la calmait, et j’ai l’impression que ça l’a apaisé.
      Mais effectivement, maintenant, je ne dis plus rien le soir! J’avais voulu tenter le coup pour la préparer et éviter la crise le matin quand je la laisse… Mais ce n’était pas une bonne idée…
      Elle n’est pas trop petite pour les fleurs de Bach Rescue? J’en prenais quand je passais le concours, et je trouve que c’était fort (ça marchait bien ceci dit…). Je me renseignerai à la pharmacie!
      Merci pour tes conseils! Bisous

  2. Je suis un peu aussi en plein dans la même période avec mon fils de 23 mois. Il manifeste son inquiétude à aller à la crèche en ne voulant pas dormir le soir. On fait et refait le même rituel tous les soirs pour le rassurer (lavage des dents, changement de la couche, histoires à lire, câlins et au dodo) mais voilà, il pleure, il m’appelle et c’est difficile :( Il a peur de la séparation je crois, alors je laisse sa porte de chambre entre-ouverte et je lui dis tout simplement que je vais prendre ma douche ! J’ouvre le robinet d’eau et…à la grande surprise cela semble l’apaiser car il s’arrête de pleurer et réussi à s’endormir. Bon je ne le laisse pas ouvert trop longtemps hein, parce que ce n’est pas très économique mais…ça marche depuis quelques jours. Le bruit de l’eau lui fait du bien ! Ca ne marchera peut être pas avec toi mais tu peux essayer et ça peut donner des idées ? (lui faire écouter le bruit de la mer, de la pluie, etc.).
    J’espère que ça s’arrangera vite !

    • Merci pour l’astuce, j’essaierai la prochaine fois, c’est vrai que ce sont des bruits apaisants!
      Pour l’instant, on a beaucoup discuté, et elle s’est beaucoup amusée chez sa mamie, du coup je pense que ça l’a rassurée… A voir demain, car cette fois, elle retourne chez la nounou!

  3. La rassurer et lui parler comme tu le fais déjà si bien… l’aideront à moins stresser et, puis le temps passera, elle finira par s’habituer enfin j’espère).
    Des bisous

    • Oui, je crois même que ça a déjà commencé à faire son effet, elle est plus sereine je trouve. Ce matin, contrairement à d’habitude, c’est moi qui l’ai déposée chez la nounou. D’habitude, c’était la crise de larmes assurée, mais là, une petite mine pas très souriante, mais pas de larmes!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *