La baby-gym à 2 ans

En cette période de rentrée (si si, c’est toujours la rentrée, on est encore en septembre), c’est un peu le moment où on réfléchit sérieusement à inscrire nos loustics à un sport.

Bon, pour cette année, on réfléchit encore, pour nous comme pour le mini-loup…
Mais l’année dernière, nous avions inscrit le p’tit loup à la baby-gym, pour les 2 ans.

Toutes les communes ne le proposent pas, mais je trouve très intéressant de pouvoir faire faire cette activité à un petit bout de cet âge-là.
Notamment pour un loulou comme le mien, un peu craintif et pas forcément à l’aise ailleurs que sur le sol…

Du coup, nous nous sommes lancés, avec notre « pataud » qui ne savait pas sauter, avait peur à quatre pattes sur un banc (à cause des « trous » entre les lattes de bois…), ne traversait pas une petite poutre sans s’agripper à ses parents…
Bref, on s’est un peu demandé au début si c’était une si bonne idée que ça, il faut bien l’avouer…

Mais on s’est accroché, on a eu un peu honte de temps en temps avec notre petit loup qui n’écoutait pas du tout les consignes données… Surtout lorsqu’il fallait danser! Mon petit métalleux préfère sauter en secouant sa tête et ses bras plutôt que de faire la chorégraphie de La maison de Mickey, du coup, il dénotait un peu 😉

Le seul jeu qu’il a maîtrisé tout de suite, c’est le lancer de balles dans les cerceaux suspendus! Un vrai champion!

Mais à la fin de chaque cours, il était super heureux de ce qu’il avait réussi à accomplir, et il s’amusait bien, se défoulait, alors on a continué…

Sans titre2

Et on n’a pas regretté! Au fil des séances, mini-loup prenait de plus en plus d’assurance. Il a fini par comprendre comment sauter, et a compris que le banc était sans danger!

Mais c’est lorsqu’on lui a retiré la couche, en janvier, que l’on a pu voir des progrès spectaculaires! Il s’est mis du jour au lendemain à sauter du haut des structures sans crainte, à sauter de plus en plus haut sur le trampoline, à enchaîner les sauts de lapins…
Bref, un changement radical!

Le seul élément qu’il n’a pas totalement surmonté, c’est son « vertige ». Il a besoin de sentir notre présence à ses côté pour franchir les chemins surélevés, les poutres. Bon, désormais, il se tient vaguement à mon t-shirt pour franchir l’obstacle, alors qu’avant, il s’agrippait à nos mains, donc il a quand même bien progressé!

Sans titre

En résumé, je trouve que c’est vraiment intéressant à faire avec nos petits loups de 2 ans. Les séances se font en compagnie des parents (les enfants de 3 ans font la séance sans les parents).

Ca dure 30 minutes environ, c’est bien, c’est suffisant pour des petits de cet âge. 
Les parcours variaient pendant l’année, mais on retrouvait régulièrement les mêmes structures, ce qui est important pour que les enfants se sentent à l’aise.
La baby gym leur permet d’oser, de se déplacer ailleurs que sur la terre ferme, et donc d’améliorer grandement leur motricité. A cet âge-là, c’est important!

Nous avons choisi de ne pas le réinscrire cette année, car en maternelle, ils font un parcours une fois par semaine, et aux TAPS, il fait aussi de la baby gym, du coup on réfléchit pour l’inscrire à autre chose, pour changer un peu.

Mais pour les enfants de 3 ans, encore une fois, les choix sont limités. Du coup on manque un peu d’idées pour l’instant (si vous avez des suggestions, n’hésitez pas!)

2 Commentaires

  1. Chez nous, on tente les cours de Baby-Dance (mais bon, c’est vrai que c’est plus pour les filles !). Et la demoiselle adore ! Elle en redemande. Du coup, on sature un peu sur la chanson de La Danse de Maya…

  2. Alors nous ons a teste éveil judo et l ours adore. A l arche c 4 ans mais vaire prenne a partir de 3 ans. Il apprenne le respect écoute et n est pas trop traumatisant pour nos mini. Du coup sa soeur fait pareil mais la pas le même niv hihi tu aurai vue sa tete.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *