J’ai été à un concert à Paris #même pas peur (ou presque)

Cette semaine, nous sommes allés voir un concert.

Un que nous attendions depuis longtemps…

Alors je mentirais si je vous disais qu’à aucun moment, nous ne nous sommes posés la question de savoir si on allait y aller ou pas.
10 jours après ce qui s’est passé au Bataclan, on ne pouvait s’empêcher d’y penser… Et si l’horreur recommençait?

Alors bien sûr, on lançait des bravades du style : « Il y a moins de risque à aller à un concert en ce moment que dans quelques mois, là au moins, la sécurité sera à son maximum! » Ou encore : « On va leur montrer qu’on n’a pas peur, non mais! On ne cédera pas! »

Ces arguments ne sont pas complètement débiles, mais au-delà de ça, on y va en couple, et si il nous arrive quelque chose, on laisse 2 orphelins…

Mais bon, on a fini par se convaincre nous-mêmes avec ces arguments!

Donc nous voilà partis pour un concert, du groupe Nightwish, à Bercy, et dans les gradins (première fois pour moi que je ne suis pas dans la fosse… Et pour être honnête, je n’ai pas été particulièrement séduite par les places assises…)!

Alors pour ceux qui ne connaissent pas, Nightwish, c’est ça :

Pour entrer, on a un peu galéré, parce que les entrées pour la fosse et celles pour les gradins n’étaient pas au même endroit. C’étais de l’autre côté du bâtiment, et ça fait une petite trotte… Mais bon, on a fini par trouver.

Deux fouilles (mais sans montrer les billets). Les filles d’un côté, les garçons de l’autre (c’est pas drôle, je n’étais qu’avec des garçons, du coup j’ai fait la queue toute seule…).

Le tout sans stress particulier, tout le monde était très souriant.

On finit par rentrer, on trouve nos emplacements. Des vigiles devant chaque porte.

Le concert commence! Bon, je passerai la première partie, un groupe canadien que je ne connaissais pas, Arch Enemy. Je tiens quand même à souligner que, même si je ne suis pas fan du genre, la chanteuse nous a offert  un chant guttural de dingue! (J’ai mis un moment à comprendre que c’était vraiment une nana!).

Enfin, c’était le tour de Nightwish. Un groupe finlandais, qui a changé récemment de chanteuse, pour la deuxième fois (je n’appréciais pas du tout la précédente, donc j’étais curieuse de voir la nouvelle).

C’était un bon concert, avec quelques moments forts en émotion, mais pour être honnête, j’avoue qu’à chaque porte qui claquait, je ne pouvais pas m’empêcher de jeter un oeil…

Et depuis les gradins, j’avais vue sur la fosse, et en les regardant faire quelques rondes, wall of death et autres bizarreries propres aux fosses, je n’ai pu m’empêcher d’avoir une pensée pour ceux du Bataclan. Cette ambiance propre aux concerts, ou un lien se créé entre tous ceux qui sont présents, unis par un même amour de la musique… Cette joie, ce bonheur d’écouter nos chansons préférés… Nous, nous étions eux, c’était la même ambiance ce soir là, sauf que pour eux, tout s’est arrêté de la pire manière qui soit…

IMG_8479

Et je pense ne pas avoir été la seule à penser cela, car l’ambiance est malgré tout restée réservée pendant tout le concert.

Et puis le groupe a voulu rendre un petit hommage, en nous disant, si j’ai bien compris, que c’était à la fois naturel, et exceptionnel, d’être là aujourd’hui. C’était bien résumé…

Et du coup, ils ont joué un morceau qu’ils n’avaient pas joué depuis longtemps, et que personnellement j’adore :

While your lips are still red. Pour les non-anglophones, cela signifie « Tant que tes lèvres sont encore rouge ». Puisque lorsque l’on meurt, la bouche perd sa couleur. Cette chanson explique qu’il faut profiter de la vie tant qu’on en a la possibilité, puisque tout peut s’arrête à n’importe quel moment…

Le groupe a d’ailleurs assuré le show! Et a joué de nombreux morceaux, et des bons!
Et puis, la nouvelle chanteuse, elle assure! Même si elle n’a pas la voix de la première, et n’a donc pas chanté MA chanson préférée : Phantom of the opera 

 

2 Commentaires

  1. Super ce concert! Vous avez eu raison d’y aller malgré tout ce qu’il s’est passé. C’est sûr que pour notre génération, les concerts ne seront jamais vraiment les mêmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *