Idées d’activités de manipulation pour nos petits loulous

Vu l’intérêt porté à mon article sur les ballons sensoriels, j’ai décidé de vous mettre aussi en ligne quelques autres activités que j’ai fabriqué pour mes petits élèves. Bon, je ne mets que ce que j’ai fait moi-même, pas ce que j’ai été piocher sur d’autres sites, ce ne serait pas correct!

Les lettres rugueuses :

IMG_6211

Clairement inspirée de Montessori, j’ai fabriquée des cartes avec les lettres de l’alphabet à toucher, rugueuses. Pour ce faire, j’ai utilisé du vieux papier à poncer qui me restait chez moi, que j’ai découpé en forme de lettres. Contrairement à Mme Montessori, qui ne le propose qu’en attaché, je les ai faites en capitales (je les ferai en attaché au mois de janvier).

IMG_6212

Pour accompagner cette activité, j’ai rajouté un petit bac de sable dans lequel les enfants, après avoir suivi le contour des lettres sur les cartes, formeront la lettre avec le doigt. (Ce bac est multi-fonctions, il peut aussi servir pour à peu près tous les gestes graphiques, pour s’entraîner à écrire son prénom…)

IMG_6210

Tri de graines :

IMG_6206

Une activité toute simple, mais efficace pour développer la motricité fine, et percevoir les différences entre les graines.

Des haricots rouges et des pois chiches (crus hein!) mélangés dans un bol, et 2 coupelles vides. Le but est simple, avec les doigts, on trie : les haricots dans une coupelle, les pois chiches dans l’autre.

IMG_6205

Pas compliqué mais très efficace!

Le jeu de la pince :

IMG_4405

Ce jeu-là, je vous l’avais déjà présenté ici. Il suffit d’un bac à glaçons, de coquillettes (ou lentilles, ou un peu ce que vous voulez de ce format-là…), et d’une pince à épiler!

Le but est simple : avec la pince à épiler, il faut placer une coquillette dans chaque case du bac.

Les transvasements : 

IMG_6091

Encore une fois, simple et efficace! Un bol rempli de semoule, une cuillère à soupe et 3 petits gobelets, marqués d’un trait au feutre (à un niveau différent à chaque fois).

L’enfant doit transvaser la semoule dans les différents gobelets, à l’aide de la cuillère, jusqu’au trait indiqué.

En fonction de l’âge de l’enfant, on peut complexifier en lui demandant ensuite de trier les 3 gobelets du moins rempli au plus rempli.

IMG_6073

Le chiffre manquant :

IMG_6052

Des fiches numérotées de 1 à 8 (ou jusqu’au nombre que vous voulez en fait… Moi j’ai choisi 8 par rapport au niveau de mes petits gnomes). Chaque fiche a une case vide, jamais la même bien évidemment, des bouchons de bouteilles marqués d’un chiffre de 1 à 8 au feutre indélébile.

Le but est de placer les bouchons sur la case vide correspondante, tout simplement.

Le jeu des coccinelles :

IMG_6132

Toujours pour la numération, un petit jeu de comptage : on fabrique des moitiés de coccinelles, chacune avec un certain nombre de points noirs, et il faut les apparier, c’est à dire remettre ensemble les moitiés identiques.

IMG_6133

Ranger du plus petit au plus grand :

IMG_6093

Encore un petit jeu tout simple à fabriquer. On coupe des bandes de 2 couleurs de différentes tailles (j’ai fait 1cm d’écart entre chaque bande, mais on peut faire plus d’écart pour les enfants plus jeunes). Le but est de ranger les bandes comme sur la photo, de la plus courte à la plus longue.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, car je n’ai pas encore tout pris en photo dans la classe, ni tout fabriqué en fait… 

Mais je peux vous donner d’autres idées en vrac : les puzzles numériques (une image avec en bas des nombres de 1 à 10, ou 1 à 5, ou 1 à 20 ou ce que vous voulez, on découpe des bandes, un nombre par bande, et les enfants doivent reconstituer l’image, en s’aidant des nombres), un mini-sudoku à 3 couleurs, des dessins par étapes, des tangrams, des alphabets à reconstituer, des images qui vont ensemble (du style l’abeille et le miel, ou le fil et l’aiguille) à apparier, ou des images qui sont opposées (un verre vide et un verre plein…). Mais tout cela, je n’ai pas encore fini de le fabriquer, ou j’ai pris des jeux déjà fabriqués par des collègues, et mis à disposition sur la toile (mais je n’ose pas donner les liens ici, sachant que c’est plutôt destiné aux enseignants en général, mais si vous cherchez sur google, vous trouverez facilement ;-))

7 Commentaires

  1. ben tu sais, montrer aussi ce que tu as fait en t’inspirant des autres, si tu mets leur blog en référence, ça leur fait aussi de la pub ! Donc ça peut au contraire être chouette et certainement qu’eux aussi viendront sur ton blog et ça fait des échanges intéressants comme ça !

    • Et bien comme je l’ai écris, sachant que ce sont des blogs à destination des professionnels, je n’ose pas les lier à un site personnel. Je leur poserai la question à l’occasion :) (et elles n’ont pas vraiment besoin de pub! Elles sont bien connues dans le milieu ^^)

  2. C’est petits ateliers ont l’air super intéressants et diversifiés. Et l’intérêt supplémentaire c’est que c’est à la portée de tout le monde puisque c’est fait main. Bravo, je trouve ça très astucieux, ludique et créatif !

  3. Ah oui c’est vraiment super, je retiens l’idée de la semoule et du bac de sable :)
    J’avais une petite question, est-ce que tu reprogrammes des activités comme celle que tu as proposé avec un temps d’intervalle, pour voir les progrès?
    Moi pour ma mini aujourd’hui j’ai prévu qu’on s’amuse en mélangeant les couleurs (eau+colorant alimentaire), on l’a déjà fait en juin et elle avait adoré mais elle était encore petite. Là comme elle va avoir trois ans je vais le refaire, je pense qu’avec quelques mois en plus elle va l’aborder différemment et je vais sans doute voir des différences.

    • Merci, tant mieux si ça peut donner des idées :)
      Alors pour répondre à ta question, ces ateliers sont principalement pour mes élèves, donc ils sont à disposition dans la classe tout le temps.
      Je ne contrôle pas toujours ce qu’ils font, mais la première fois qu’ils font un atelier, je note comment ils s’en sont sortis, et en fin de période (au bout de 6 semaines à peu près), je les observe à nouveau en situation pour voir leurs progrès.
      Après, la plupart de ces ateliers ont une progression. Je vais donc leur proposer dans quelques mois la suite : des activités un peu plus complexes dans la continuité de ce qu’ils ont fait (par exemple, pour les coccinelles, je vais remplacer les constellations par des chiffres, on va rajouter des graines différentes, les lettres seront en attaché…).
      Avec mon fils, c’est un peu pareil, mais c’est selon ses envies. Il me sert un peu de testeur d’activités 😉 Et il adore.
      Le jeu de la pince, il le faisait régulièrement un peu avant ses 3 ans, il y arrivait, mais assez difficilement quand même. Quand il a testé les ballons sensoriels, je pense que le ballon coquillette lui a rappelé l’activité, et il me l’a réclamé. Et pour le coup, c’est vrai qu’il avait franchement progressé!

      Le jeu des mélanges des couleurs, c’est super! Le mien avait adoré, c’était magique pour lui de verser le bleu dans le jaune et de voir du vert apparaître! Il faudrait que je le refasse aussi, pour voir s’il arrive à anticiper le changement de couleur (chose qu’il n’arrivait pas à faire à l’époque).

      Mais oui, c’est une bonne idée de refaire les activités après un moment, pour voir les progrès et la manière dont ils abordent l’activité, avec plus de maturité :)

  4. Retour PingL’abécédaire à toucher de Balthazar #Montessori | Ma vie de maman-louve

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *