Eros et Psyché racontés par Playmobil #En avant les histoires

Aujourd’hui, je suis ravie de vous retrouver pour le rendez-vous Playmobil, En avant les histoires, que j’organise conjointement avec Coralie, du blog C’était comment avant

Il y a quelques mois, j’avais utilisé les Playmobils pour raconter à mon louveteau la légende de Phaéton. Devant le succès rencontré, j’ai réitéré l’expérience, avec la légende d’Eros et Psyché…

C’est l’histoire de Psyché, une jeune fille très belle, dont tous les garçons étaient amoureux…

DSC_0410

Jalouse, la déesse de l’amour, Aphrodite, envoya son fils Eros pour qu’il tire une de ses célèbres flèches sur la jeune fille, afin de la rendre malheureuse en amour…

Psyché vivait avec son père et ses deux sœurs, mais aucun jeune homme n’osait l’approcher, trop impressionnés par sa beauté.

DSC_0412

Mais son père s’inquiète pour sa fille. Il veut lui trouver un amoureux, et va donc consulter l’oracle.
Ce dernier ne le rassure pas, il lui annonce que le destin de Psyché est d’être avec un monstre.
La mort dans l’âme (oui, parce que les Grecs prennent tout ce que les oracles disent au pied de la lettre...), son père abandonne donc Psyché en haut d’une falaise.

Une fois que la jeune fille est seule, un vent se lève, et l’emporte à travers les montagnes et les forêts.
Elle arrive alors dans un somptueux palais, où un festin l’attend…

DSC_0422

Le soir venu, dans l’obscurité, le fameux amoureux arrive. Il lui explique qu’elle ne devra jamais le voir à la lumière, qu’il ne la rejoindra qu’à la nuit tombée.
Au fil des discussions, Psyché tombe amoureuse de son amoureux mystère…

DSC_0424

Mais elle passe ses journées toute seule, et commence sérieusement à s’ennuyer.

 

Un soir, elle décide d’en parler à son bien aimé, et lui explique qu’elle se sent seule, et qu’elle aimerait faire venir ses deux sœurs au palais.
Elle lui promet de ne rien révéler de leur secret.

DSC_0429

Mais une fois que ses sœurs la retrouvent, la jalousie s’installe. Elles commencent à inquiéter Psyché en lui disant que si son amoureux ne veut pas qu’elle le voit, c’est qu’il doit être un monstre hideux, qui l’engraisse pour la dévorer.

DSC_0430

Un peu inquiète, Psyché décide d’en avoir le coeur net. Elle allume une bougie pour découvrir qui est son amoureux… Et lorsqu’elle reconnaît Eros, le dieu de l’amour, elle soupire devant sa beauté, et renverse sa bougie.
Brûlé et vexé, Eros se réveille et s’enfuit.

Désespérée, Psyché part à sa recherche et finit par trouver Aphrodite. Elle la supplie de la laisser voir Eros.
Aphrodite accepte à condition qu’elle accomplisse 3 missions.

DSC_0433

La première consiste à trier des graines mélangées.
Devant l’ampleur de la tâche, Psyché désespère, mais des fourmis viennent l’aider, et le soir venu, les graines sont triées.

Aphrodite demande alors à Psyché de lui rapporter la laine de moutons à la toison d’or.
Pendant qu’elle s’y rend, un roseau prend pitié de l’amoureuse, et lui conseille d’attendre le soir pour décrocher les morceaux de laine pris dans les arbres, afin d’éviter de se faire dévorer par les moutons.

DSC_0436

Après cela, Aphrodite ordonne à Psyché de se rendre aux Enfers pour lui ramener le baume de beauté de la déesse Perséphone.
Désemparée, Psyché décide de se jeter du haut d’une tour pour entrer dans les Enfers.

DSC_0437
Mais les pierres de la tour (ne faites pas les étonnés, vous n’avez pas tiqué pour les fourmis et le roseau! On n’est plus à ça près…), émues par sa détresse, lui indique comment réussir à passer devant Cerbère, le chien à trois têtes, pour entrer aux Enfers.

DSC_0438

Psyché réussit donc sa mission.

DSC_0439

Mais en jeune coquette, elle décide d’utiliser un peu du baume, pour être la plus belle lorsqu’elle retrouvera Eros.
Mais le baume est mortel pour les humains, et Psyché n’échappe pas à la règle.

DSC_0440

Heureusement, pendant ce temps, Eros, guéri de sa blessure, part à la recherche de sa bien aimée. Lorsqu’il la retrouve, il la ramène à la vie.

DSC_0441

Et Aphrodite n’a d’autre choix que d’accepter leur amour!

DSC_0442

Et voilà, j’espère que cette histoire vous a plu!

Pour la raconter, j’ai utilisé plusieurs sets, notamment la maison transportable, dont je vous parlais ici.

En avant les histoires, c’est aussi chez :

Coralie, avec le camping
Maman Clémentine, avec le zoo transportable 1,2,3

7 Commentaires

  1. Waw, j’adore le principe… et du coup j’ai file lire la legende de Phaeton que j’avais oubliee!
    … je vais diriger vers toi quelques hellenophiles… Ca devrait leur plaire!

  2. J’adore le concept. C’est une idée géniale! :-)

    • Merci! Vu que mon loulou veut toujours que je joue avec lui, et que je me lasse vite de faire la bagarre entre les personnages/chevaliers/dragons…
      J’ai trouvé cette parade pour qu’on joue ensemble :)
      Et ça lui plaît énormément!

  3. Franchement la mythologie grecque de cette manière moi j’en redemande encore et encore. une fois de plus, bravo à toi pour cette mise en scène qui doit te prendre pas mal de temps mais qui nous instruis drôlement. Ma participation : http://www.maman-clementine.com/2016/06/en-avant-les-histoires-n4-zoo.html

  4. J’étais sûre d’être venue commenter et ce n’est pas le cas, je m’en excuse !
    Bizarrement l’histoire grecque de psyché rentre beaucoup plus facilement de cette façon là !
    Il faudrait montrer ça aux élèves !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *