Des voitures et des poupées

Aujourd’hui, j’ai eu envie de parler d’un sujet qui fâche… Celui des clichés sur les différences entre les filles et les garçons.

IMG_9828

Tout d’abord, parlons des jouets! 

Ce n’est un secret pour personne que les jouets sont classés selon leur genre. C’est assumé sans complexe dans les magasins de jouets, où il y a le rayon « Filles », avec les poupées, les dînettes, les jeux de ménagère… et le rayon « Garçons », avec les petites voitures, les motos, les jeux de construction…

Les emballages sont également fortement connotés, bien roses et « girly » pour les filles, plutôt dans les bleus pour les petits mecs (c’est marrant, les garçons ont droit à plus de couleurs que les filles).

De même, les jeux de construction, type Lego (que j’affectionne malgré tout), étaient plutôt typés garçons à l’origine, du coup la marque a créé les Lego Friends, plus « féminins » (je cite leur pub : « Bienvenue dans l’univers Lego Friend, où les filles peuvent construire… »).

 

Et bien moi, ça m’énerve! Parce que mon fiston aime jouer à la dînette, à la poupée, craque sur les Lego Friends, aime la Reine des Neiges et le rose!

Et ma petite louve adore jouer aux petites voitures (bon, du haut de ses 9 mois, je ne sais pas encore ce qu’elle aime d’autre, à part la dînette et les voitures).

Et qu’est-ce que ça peut faire, qu’ils aiment ça?

Si mon fils aime les poupées, jouer avec une poussette, donner un biberon… Et bien tant mieux! Ca en fera un bon papa!

S’il aime jouer à la dînette, et bien il fera un très bon cuisinier, et mitonnera de bons petits plats!

Si ma petite fille aime les voitures, ça fera d’elle une bonne conductrice!

Et si elle aime les Lego, elle pourra toujours être une super architecte!

 

Coller des étiquettes aux enfants en fonction des jeux auxquels ils jouent est ridicule! (Et dans les deux sens! Rien ne dit que ma fille sera une bonne conductrice :p)

Les enfants forgent leur identité en fonction de l’environnement dans lequel ils évoluent… Les jouets pour les filles ET pour les garçons sont complémentaires, et permettent aux enfants de découvrir la totalité de leur potentiel de développement! Leur interdire de jouer à un jeu parce qu’il est pour les filles, ou pour les garçons, c’est brimer leur développement!
Et c’est le meilleur moyen pour qu’ils soient mal dans leur peau…

Et je me rends compte d’ailleurs que moi-même, j’ai véhiculé ces clichés (plus pour mon petit loup que ma petite louve). Je n’ai jamais envisagé de lui acheter une poupée, alors qu’acheter des voitures à la miss était une évidence!
Heureusement, sa nounou avait tout le matériel nécessaire, et il a pu s’éclater allègrement avec poussette, biberon, vêtements et poupons à chouchouter! Mais c’est vrai que chez nous, il n’a l’occasion que depuis peu de jouer avec une poupée… (Parce que la petite louve en a eu quelques unes depuis sa naissance).

Bon, pour me rattraper, il a eu très tôt une dînette! Mais je me souviens que ma mère a eu du mal à choisir quel coffret lui prendre, car beaucoup étaient très connotés, et elle n’osait pas lui prendre une boîte toute rose avec des petites filles jouant à cuisiner (plus par peur de nous vexer, je pense, plutôt que par crainte que le petit loup s’offusque!)

 

Si les jouets, à l’âge de mes loulous, sont le principal cliché opposant filles et garçons, je découvre, avec l’entrée à l’école, d’autres stéréotypes d’un autre âge…

Il y a peu, mon petit loup n’a pas voulu de peinture rose (alors qu’il adore cette couleur dés qu’il faut peindre… Sûrement car on n’a pas de rose et qu’il aime bien mélanger le rouge et le blanc…). Je lui ai demandé, il m’a dit qu’il n’aimait plus, parce que la maîtresse lui avait dit que le rose, c’était pour les filles.
C’est une phrase toute bête, sans doute sortie du contexte, mais qui l’a un peu perturbé.

Il a également associé cela à des habits qu’il porte sur des photos. Notamment un T-shirt bordeaux, dont il m’a dit qu’il était pour les filles, parce que la maîtresse avait dit que… (Oui, la maîtresse a un pouvoir formidable!)

Du coup, je lui ai expliqué qu’il avait du mal comprendre ce que la maîtresse voulait dire, parce que les couleurs étaient à tout le monde! Que ce ne serait pas juste si une couleur n’était que pour les filles ou pour les garçons.
Mon explication lui a suffi, et l’a même inspiré puisqu’il m’a fait une jolie peinture caca d’oie, en mélangeant TOUTES les couleurs!

Ces clichés, je les rencontre régulièrement au boulot, avec des parents d’élèves qui s’inquiètent que leur enfant (la plupart du temps des garçons) joue trop au coin poupée ou au coin cuisine. La plupart sont inquiets, car ils ont toujours entendu que c’était mal. D’autres sont plus agressifs, et nous tiennent responsables des jeux de leurs enfants (à cela, je réponds avec un grand sourire qu’effectivement, je les encourage à jouer dans tous les coins-jeux de la classe, parce que c’est bon pour leur développement et pour leur socialisation).

Il y a peu, l’un d’eux m’a un peu titillé sur le sujet, avec notamment le coin cuisine. Je n’ai pas pu me retenir, et je lui ai répondu qu’il ne fallait pas oublier que les plus grands chefs cuisinier étaient des hommes, et que ce serait dommage de passer à côté d’une vocation simplement parce qu’il y a une fille dessinée sur la boîte!

 

Ces clichés sont nombreux, et ressortent partout : sur le comportement, sur la couleur des vêtements, sur la musique qu’ils écoutent, les films ou dessins animés qu’ils regardent…

Et cela ne s’améliore pas quand ils grandissent!
Et je trouve que ces clichés sont dangereux! Et rétrogrades!

Oui, aujourd’hui, c’est normal qu’un homme s’occupe de ses enfants, qu’il cuisine et participe aux tâches ménagères!

Et oui, c’est également normal qu’une femme puisse bricoler, jardiner, être chef d’entreprise!

Les hommes aussi ont le droit d’être père au foyer, ce n’est pas réservé aux femmes!

Donc Merde aux préjugés, stéréotypes et clichés en tout genre! Chacun fait bien ce qu’il veut, et aime ce qu’il veut, tant qu’il ou elle est bien dans ses baskets!

Les garçons et les filles, qui deviendront des hommes et des femmes, sont égaux. Et c’est à nous, en tant que parent, de leur permettre de continuer à trouver ça normal! 

Et puis après tout, à part faire pipi debout, mon petit loup n’est pas bien différent de sa petite soeur (sauf qu’il a un zizi comme papa et que sa soeur, elle a une zézette comme maman! Et ça, il adore me l’expliquer!)

 

N’hésitez pas à me donner votre avis sur le sujet! Le débat est ouvert! 😉

 

24 Commentaires

  1. tout à fait.Moi mon garçon tout petit a toujours joué à la poupée et à la dinette. et il continue encore maintenant. il adore.

  2. Ici Crapouilllou porte du rose, a un poupon et une poussette, une kitchenette, un garage à voiture et un trotteur Baghera. Il joue avec tout et à une énorme préférence pour sa poussette. Au mieux, il sera hermétique aux clichés de genre, au pire il fi ira féministe ! :Pour
    Le plus dut c’est l’entourage qui achète des vêtements bien genre. Alors on répète : »Pensez que si un jour il a une petite soeur, elle remettra ses vetements » et on espère que le message finira par passer ^^’

  3. Entièrement d’accord avec ton point de vue 😉 Plus on sera nombreux et nombreuses à véhiculer ces idées plus ça évoluera. Bravo à toi ! Et super le coup des grands chefs^^.

  4. Coup de gueule totalement partagé! A la maison on se partage tous les jouets (enfin on essaye!). Ainsi ma Mini Puce de 2 ans adore se balader avec un masque de Dark Vador sur le visage, et mon Petit Dragon de 5 ans raconte que « quand il sera grand » il jouera et s’occupera de ses enfants. Mon cœur de maman fond…:) Il a même été très déçu que la poupée reçue par ses sœurs, ne dise que maman et pas papa…

    • Trop mignon ton petit dragon!! :) Moi aussi je fonds! Et oui, c’est vrai que je n’en ai pas parlé, mais tu as bien raison de le souligner : les poupées ne parlent que de leur maman! C’est pas juste pour les petits gars!

  5. :) Les enfants ne se mettent pas ces barrières d’eux-mêmes, ils ne se posent pas de question, et vont là où ils en ont envie, c’est bien l’essentiel! Mais c’est vrai que souvent, les voitures sont envahies par les garçons, et les filles osent moins y aller… Ravie que ça t’inspire une discussion avec eux! :)

  6. Je dois avouer que mes filles jouent aussi bien avec des jouets de fille que de garçon mais je me demande en toute honnêteté si j’aurais acheté une poupée à un garçon si nous en avions eu un. Pas sûr alors qu’en fait ça ne me gêne pas du tout. D’ailleurs à l’école les garçons de la classe de Lulu jouent aussi aux poupées et dans le coin cuisine sans qu’on y fasse spécialement gaffe.

    • Je crois que c’est un peu plus facile de proposer des jeux de garçons aux filles (en tout cas ça l’est plus pour moi). Comme toi ça ne me gêne pas du tout que mon fiston joue à la poupée, mais ça ne nous est jamais venu à l’esprit de lui en acheter une… Mais oui, à l’école, les enfants ne se mettent pas de barrières, et jouent à tous les jeux, et c’est tant mieux!

  7. 100% d’accord avec toi ! Nous avions écrit nous aussi un article sur ce thème : http://mamiestars.com/les-jouets-ont-ils-un-sexe/
    Pour nous qui sommes de la génération précédente, nous avons l’impression d’un net recul côté filles: tout est rose et pailleté dès l’âge le plus tendre et, comme c’est ce qu’elles voient à la télé, c’est trop souvent ce que les petites filles réclament. Jusqu’à 2-3 ans, on peut leur offrir des jouets mixtes. Après ça devient très, très durs.
    Très bonne année à la petite famille louve et louveteaux !

    • Oui, c’est vrai qu’aujourd’hui, c’est encore plus marqué… Et c’est vrai que les pubs, les catalogues, et même l’environnement une fois qu’ils sont à l’école, influence nos petits loups et ça devient difficile d’offrir des jouets mixtes…
      Je vais de ce pas aller lire cet article!
      Merci, et bonne année à vous aussi les mamies!!

  8. Totalement d’accord! Avec trois filles à la maison, on a tendance à les couvrir de rose et de paillettes jusqu’à l’overdose. Alors qu’elles adorent jouer avec les motos et les tracteurs de leurs cousins! Laissons leur le champ libre sans stéréotypes de genre!

  9. En 2015 on se demande comment des gens peuvent penser encore le contraire de ça… Et pourtant à Noël des pieds de sapin étaient couverts de trucs rose et bleu. Bravo V-Tech, Smoby et compagnie pour leur comportement très avancé, une version bleue, une version rose pétant. Sans parler de Lego avec ses Lego Friends… Je déteste cette segmentation !
    Très bonne réponse « les couleurs sont à tout le monde » :)

    • Carrément! Les jouets dans différentes versions, c’est énervant aussi! (Surtout le garage tut tut bolide tout rose pour les filles, alors que l’autre était parfaitement mixte…).
      Merci pour ton comm :)

  10. Tout à fait d’accord avec ton point de vue !

    Avec 2 garçons et une fille à la maison, sans parler des parents fans de jouets, il y a des tas de jeux différents, qui servent à tout le monde, peu importe le sexe.

    Le plus grand de mes nains est totalement fan de Disney et des contes de fées, adore jouer aux barbies avec sa sœur et déteste le foot ( voir le sport tout court ) et les programmes style Batman etc.
    Il a même voulu faire pendant un an de la danse classique, ce qui l’a éclaté, et a décidé cette année de s’inscrire à la chorale de son collège.
    Ma naine, qui est très girly, accro au rose et aux vernis, elle, adoreeeee le foot, et joue aux legos et aux playmobils.
    Pour ce qui est du p’tit dernier, qui est le contraire de son grand frère ( même s’il aime aussi Disney, il est fan des pompiers et des super héros ), il a voulu pour noël le poupon Cicciobello bobo, qu’il faut soigner quand il pleure. Il a hurlé de joie quand il l’a eu ( il n’a pas autant réagi avec les autres cadeaux, alors qu’il a aussi eu les Tortues Ninjas qu’il réclamait depuis des plombes ). Il joue beaucoup en ce moment avec leur cuisinière et nous invite souvent dans  » son restaurant « .

    Je pense qu’il serait plus logique de se poser quelques questions quand des enfants n’osent pas jouer à certains jeux sous prétexte qu’ils ne conviendraient pas à leur sexe, plutôt que l’inverse. C’est de cette façon que les garçons seront plus tard de bons pères et des maris extras ( super doués pour gérer les enfants et nous préparer de bons petits plats ^^ lol ) et que les filles comprendront qu’elles peuvent tout faire comme les hommes.

    Il y a deux ans, au Festival des jeux de Cannes, un coin spécialement dédié à ce sujet avait été installé pour les enfants. J’avais trouvé cette idée géniale ( j’en parle un peu ici : http://www.boiteamalicedemamanfee.fr/festival-international-des-jeux/ ).

    • Tout à fait d’accord avec toi! C’est bien que tes loulous se sentent suffisamment bien dans leurs baskets pour faire ce qui leur plaît sans se poser de questions! Tu as bien bossé avec eux 😉 Je vais aller voir ton article!

  11. Cc alors ici aussi on a tendance à les laisser faire se qu ils veulent niveau jeu. Mon ourson à une cuisine, une poussette, un poupon dans sa chambre et la grande joue volontiers au foot et autre jeu de garçon. Bon pour le rose Evan à du mal mais comme les bavoir pour bb et autre. Il veut montrer que c un grand et je ne c pour quel raison le rose c pour les filles. J assume totalement se genre de éducation quitte à me prendre des réflexion méchantes et inutiles de ma famille .

  12. C’est drôle parce que j’ai commencé à préparer un article très très similaire au tien que je voulais publier avant noël mais qui attendra Pâque parce qu’il n’est pas terminé et que j’autres choses sur le feu actuellement. En tout cas, je suis 100% d’accord avec toi. Mon fils n’a pas la chance d’avoir une petite sœur mais il a une cuisine qu’il adore, des Lego friends et des Duplo roses, il joue avec ma vieille poupée et en même temps, c’est un fan de petites voitures et de ballon. Bref, je partage ton coup de gueule !

  13. Retour PingEst-ce la même chose d’élever une fille ou un garçon ? – Ma vie de maman louve

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *