Un programme d’été pour renforcer la confiance en soi de votre enfant

Apprendre l’été pour accroître la confiance de votre enfant

J’ai appris de mes enfants que :

    • Ils aiment faire ce qu’ils savent faire (même si c’est leur propre perception et non la réalité).
    • Et le corollaire, ils évitent les choses qu’ils pensent ne pas savoir faire (même si c’est leur propre perception et non la réalité).
    • Plus ils font quelque chose, mieux ils s’en sortent.
    • Mieux ils s’y prennent, plus ils veulent le faire. (belle logique circulaire !)
    • La maîtrise des mathématiques et d’autres matières scolaires n’est pas un don génétique, mais le résultat de la pratique, tout comme le sport ou la musique. Votre enfant peut avoir un don ou une inclination naturelle, maiscelui qui pratique le plus sera le plus compétent à long terme. (ancien proverbe chinois !)
    • La corruption vise à modifier un comportement. Il ne fonctionnera pas à long terme, mais il peut amener un enfant à essayer quelque chose de nouveau.

.

Le résultat ? Utilisez le temps non prévu cet été pour renforcer les faiblesses de votre enfant, qu’elles soient d’ordre social, scolaire ou créatif. Qu’est-ce que cela signifie exactement ? Je vais illustrer avec mes enfants :

Sur mes trois enfants, mon plus jeune (qui va à la maternelle) adore les mathématiques et il a une note et demie d’avance selon Singapore Math Workbooks (1 A, 1B). Il veut toujours faire des maths si souvent que je dois cacher son cahier d’exercices. (Il n’y a pas de raison d’aller trop loin parce qu’il s’ennuiera à l’école.) Je veux qu’il passe plus de temps à lire. Il aime qu’on le lise aussi, alors j’utilise le temps de lecture comme temps de câlin et j’essaie de l’amener à lire un mot ici ou là. Les livres de dialogue comme Chicken Butt par Erica S.Perl ou You Read to Me and I’ll Read to You sont parfaits car il veut toujours lire une partie particulière. Mon objectif pour lui cet été est de réussir le test de natation profonde. L’amélioration de l’alphabétisation sera un plus.

Mon élève du cycle moyen (qui entre en CE2) est doué pour tout. Demande-lui et elle te le dira. C’est vrai aussi. Elle est très orientée vers un but, donc si elle se fixe un but, j’ai juste besoin de m’écarter du chemin et elle se torturera elle-même pour essayer de l’atteindre. Problèmes mathématiques quotidiens Guide d’exercices pour la 3e année terminé à la fin de cet été ? Pas de problème. Elle veut y aller et y aller et y aller. Elle est assez douée en maths, mais ce n’est pas parce qu’elle adore les maths. Elle veut juste finir le livre, maintenant, maintenant, maintenant ! Mon objectif d’été pour elle ? Je veux juste qu’elle se détende un peu parce qu’elle est très intense. Elle a choisi la plus petite quantité de camp d’été pour elle-même, alors elle a le temps d’aller au yoga avec moi. Elle dit que ça la calme. C’est une bonne chose.

Mon aînée (en CM2) est très créative et je l’ai finalement inscrite à un vrai camp d’art, pas du genre artisanal. C’est un peu plus loin que ce que j’aurais aimé étant donné que j’ai trois camps différents simultanément avec trois heures de dépose identiques, mais il y a toujours le covoiturage qui sauve des vies ! Elle manque de confiance en elle en mathématiques, bien qu’elle ne soit pas mauvaise en fait. Lui faire travailler les maths, c’est comme lui arracher les dents. Nous avons finalement choisi son programme la semaine dernière (Life of Fredem em Fractions,em Daily Word Problems Grade 5, ou em Singapore Math 4A, 4B, 5A, 5B si nécessaire ?)  Elle essaiera de terminer Daily Word Problems d’ici la fin de l’automne, elle aura besoin de BEAUCOUP de cajoleries. MISE À JOUR : Cela s’est traduit par des pots de vin de 10 $… elle a terminé trois semaines de Daily Word Problems, ce qui représente 15 problèmes assez complexes et elle peut choisir un magasin pour dépenser 10 $. Quand le livre est terminé, elle reçoit un gros prix. Les deux autres livres ont été mis de côté. Il est été après tout !

C’est ainsi que je me faufile dans le Math Time :

Le chronométrage est tout chez mon aîné et je sais que les mathématiques ne peuvent pas rivaliser avec les dates de jeu, la lumière du jour ou l’heure télé. Ainsi, je me faufilerai en maths dès le matin un week-end paresseux lorsque ses frères et sœurs dorment ou sont occupés, ou à l’heure du coucher un soir où le lendemain est un jour libre. Je vais la laisser rester debout une demi-heure de plus pour se blottir contre moi et faire des maths.

C’est une artiste, donc nous jouons à un jeu de gribouillis de The Shape Game pour chaque problème de mot correct. Ça marche comme ça : Je fais un gribouillage et elle transforme le gribouillage en quelque chose. Elle adore ce.

Le pot-de-vin est également important. Cet été, nous verserons beaucoup de petits pots-de-vin plutôt qu’un seul gros pot-de-vin. Le pot-de-vin de l’été dernier était de finir ton cahier d’exercices, d’avoir un iPod Touch. Cet été, il y aura des voyages fréquents aux boutiques de cadeaux pour 10 $ ou moins pour chaque événement marquant. Ça marche pour moi ! (Et la beauté de la corruption est qu’elle est moins chère qu’un tuteur).

Avez-vous une zone que votre enfant a besoin de renforcer ? J’aimerais avoir de vos nouvelles. Et je suis sûr que les lecteurs auront de bons conseils à partager sur ce qui a fonctionné pour eux. Veuillez commenter !

Pour examiner de plus près n’importe quel livre chez Amazon, veuillez cliquer sur l’image du livre.