Remonter le toboggan à l’envers

Mes petits loups, comme à peu près tous les autres louveteaux, ont une passion ineffable pour les toboggans, et tout particulièrement lorsqu’il s’agit de les remonter à l’envers.

Et oui, c’est bien connu, nos petits chéris ne voient pas d’un très bon œil cette échelle qui permet d’accéder au sommet du toboggan… C’est beaucoup plus rigolo d’essayer d’escalader le-dit toboggan du côté glissant, et de manquer de se retrouver le nez dans le gazon…

Et vous savez quoi ? Et bah moi, en tant que maman, j’aime bien qu’ils fassent ça! Pire, je les encourage quand ils s’aventurent de ce côté-ci du toboggan!

Après tout, moi aussi, quand j’étais môme, j’avais cette passion dévorante pour l’escalade de toboggan!
Et j’avais bien raison!
Parce que c’est un sacré challenge, de l’escalader, ce toboggan. Et lorsqu’on arrive au sommet, quelle fierté! La descente a alors une toute autre saveur, vous ne trouvez pas ?

Bon, je vous accorde qu’au parc, quand c’est blindé d’enfants, c’est nettement moins marrant, de le remonter à l’envers, ce toboggan (oui, parce que se prendre les chaussures du petit loupiot qui descendait bien sagement le toboggan après avoir grimpé l’échelle, ça fait moyennement du bien au nez).

Mais allez savoir pourquoi, c’est une règle que mon louveteau a très vite assimilé (je ne parle que pour mon louveteau, non pas que ma petite louve fasse sa rebelle dans cette situation, mais elle ne veut pas s’approcher du toboggan du parc, à moins que je ne la pose tout en haut et que son frère l’attende en bas!) : si il y a d’autres enfants, on monte dans le bon sens!

En revanche, à la maison ou quand le square est vide… On peut se faire plaisir!

Alors je ne suis peut-être pas très objective, parce que mon louveteau était ce qu’on peut appeler un petit bout un peu « pataud » (c’est pas moi qui l’ai dit, c’est sa prof de baby gym, mais je lui accorde volontiers cet adjectif…). Du coup, j’ai eu tendance à encourager chacune de ses tentatives un peu intrépides (bon, ce n’est pas la meilleure idée que j’ai eu, puisque désormais, j’ai un petit loup qui grimpe sur le dossier du canapé pour se jeter dans la piscine à balles, tête la première… Mais bon, au moins, on ne dira plus qu’il est pataud ;)).

Mais surtout, je trouve que c’est un très bon exercice de motricité!
Eh oui! Apprendre à prendre de bons appuis, expérimenter la gravité, s’équilibrer, se retenir… Et puis la chute est rarement douloureuse, puisqu’on glisse à l’envers! En bref, c’est un super terrain d’exploration!

Et puis, ils auront bien le temps d’apprendre, et surtout de comprendre, qu’il y a un sens de circulation, au toboggan comme dans la vie… En attendant, autant les laisser l’explorer dans tous les sens (la vie, pas le toboggan!)

Et puis ils ne font pas que remonter le toboggan… Ils font rouler les voitures dessus aussi…

Et vous, vous paniquez quand votre loulou remonte le toboggan à l’envers ?

 

 

9 Commentaires

  1. J’apprends tout doucement à ne plus paniquer avec mes enfants…Surtout avec Tibonhomme… La remontée du toboggan à l’envers c’est finalement gênant que s’il y a du monde à la descente ! :p
    En plus, c’est un des « obstacles » des parcours de baby-gym lol

    • Oh comme je te comprends! Je crois que le mot « attention » a longtemps été un de ceux que j’utilisais le plus! (Et je l’utilise encore beaucoup, même si j’essaie d’y faire attention ;))
      Et oui, c’est vrai! C’est dans les parcours de baby gym! C’est bien que c’est utile!

  2. Il n’a pas encore compris le principe du tobogan, donc il n’en est pas encore à le remonter à l’envers, mais comme tu le dit si bien, tant qu’il n’y a pas une queue d’enfants qui attendent pour en descendre, pourquoi les brimer?
    J’ai d’ailleurs hâte qu’on ai un peu niveler notre jardin pour pouvoir installer un grand portique ^^.

  3. Sueurs froides garanties de maman mais le plaisir est toujours plus grand quand on remonte le toboggan 😉

  4. Mon Lutin est tout sauf un intrépide, tout le contraire de moi à son âge donc non je ne panique pas, j’encouragerais même mon prudent à un peu plus de témérité :)

  5. Retour PingQuand vient la fin de l’été … – Ma vie de maman louve

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *