L’hypersensible que je suis

Je suis hypersensible.

Comme beaucoup de gens en fait, et surtout comme beaucoup de précoces.

Alors au quotidien, être hypersensible, ça paraît hyper chiant… Et ce n’est pas totalement faux.

IMG_5173

Être hypersensible, c’est se prendre en pleine tronche toute la violence du monde…

C’est prendre tout à cœur, s’effondrer pour une remarque anodine, entrer en furie pour une injustice qui paraît à tous les autres complètement absurde… C’est avoir les larmes qui montent à la moindre critique, perdre confiance en soi dés que quelqu’un nous remet en cause…

C’est saouler nos proches, qui sont obligés de prendre des gants pour ne pas nous faire exploser, et du coup culpabiliser pour ça…

C’est de l’empathie à l’excès. C’est à dire être touché par toutes les émotions qui nous entourent en plein cœur, et ça peut être violent…

Mais, c’est aussi vivre tellement plus intensément.
Ressentir tout! Entièrement.
Toutes les émotions. Alors ok, la tristesse, la colère, la frustration, c’est pas super à vivre intensément.
Mais l’amour, la joie, la tendresse, l’amitié, la beauté de ce qui nous entoure… C’est plutôt chouette de pouvoir en profiter à fond!

DSC_0229

Être hypersensible, c’est s’émerveiller devant des détails qui échappent à la plupart des gens.
C’est s’émouvoir de situations toutes simples que la plupart ne relèvent même pas…
C’est pleurer de bonheur devant les ruines de Délos, ou dans la voiture toute seule en écoutant une chanson à la radio… C’est exploser de bonheur chaque soir en récupérant ses enfants…

C’est voir la vie en couleur, comme un immense feu d’artifice, profiter de chaque petit plaisir du quotidien comme si c’était une grande fête. Et c’est tellement mieux.
On me dit souvent, dans ces cas-là, que c’est drôle que je m’émerveille encore de ce « genre de choses ». Et moi, la seule chose que j’ai envie de répondre, c’est que c’est surtout triste de ne plus s’en émerveiller!

DSC_1076

Alors oui, quand on est hypersensible, on est un peu différent des autres, un peu à la marge. Et malheureusement, dans notre société, être différent, même un tout petit peu, c’est compliqué, ça ne passe pas toujours…

Mais soyons honnête, être comme tous les autres, c’est ça qui est chiant! La plupart des adultes que je côtoie sont blasés par tellement de choses, qu’ils ne voient que le côté négatif du quotidien. Cette routine qu’il exècrent, ils ne se rendent pas compte que c’est leur façon de voir les choses qui la rend routinière (bon par pour tout, on est bien d’accord, le ménage, c’est relou, que l’on soit hypersensible ou pas 😉 ).

Au final, je pense que je souffre peut-être plus, en étant hypersensible, car tout ce qui m’entoure me touche. Mais je réalise également que j’aime, je vis, je profite plus fort également. Et l’un dans l’autre, ça me convient parfaitement et je n’échangerais mon hypersensibilité pour rien au monde!

 

 

 

4 Commentaires

  1. Je suis une hypersensible aussi et j’ai transmis ça à mon fiston et j’avoue que ce « cadeau », je le trouve quand même bien empoisonné…
    Dans le monde actuel, c’est vraiment vraiment difficile car si je m’émerveille et ressent la gentillesse infiniment, chaque incivilité, chaque violence est une agression…
    Je ne regarde plus les informations car je ne supporte plus tout ça!
    Bref, il faut vivre telle que l’on est (nait :-p)

  2. merci pour ton bel article ou je me reconnait totalement. mais du coup j’en suis en plus une grande angoissée, j’ai developpé une colopathie fonctionnelle ( probleme intestinaux ) bref je suis aussi devenue vicérale; Mais j’avoue que l’on m’a souvent dit  » tu es dans le trp » mais qu’est ce que cela veut dire? trop aimé trop adoré trop detester oui je suis entiere et je suis hypersensible;)

  3. un de mes fils est hypersensible et c’est très difficile de gérer ses emotions. Nous sommes des gros sensibles dans la famille, mais lui … il semblerait… un petit peu plus

  4. Mon ours et hypersensible petit cado qui fait partie du paketge tdah . Par moment c mignion mais dans l ensemble c vraiment une galere monstre. La moindre contrariete devient une tres grosse crise de larme avec hurlement roulage sur le sol insulte et j en passe a la longue ont a un peut mieu compri comment faire avec sa mais quand tu te loupe ben aie !!! Tu prend cher . Je pense que je doit l etre aussi bien sur beaucoup moin que lui mais c vrai qu un mot un geste une attitude de traver j ai tendence a le prendre pour moi et sa me bouffe de l interieur . Depuis peut j en ai des douleur a l estomas a me foutre au urgence . En plus de cette hypersensibilite je suis rencuniere un vrai caractere de m….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *