Les enfants férus de technologie décident d’installer des caméras pour enfin attraper le Père Noël.

Une mère a révélé qu’elle ne sait plus trop comment offrir des cadeaux à ses enfants, qui ont décidé d’installer des caméras pour attraper le Père Noël en train de livrer des cadeaux.

Maman de cinq enfants Jackie Grixti, 40 ans, de Melbourne, a été surprise quand sa fille de neuf ans, Annabella, et son fils de 12 ans, James, prévoyaient enfin d’attraper le Père Noël la veille de Noël après l’avoir manqué l’année dernière.

« Ces dernières années, les enfants ont juste essayé de rester debout pour le voir en personne », a-t-elle déclaré au Daily Mail Australia. »Ça va rendre ma soirée beaucoup plus difficile. L’année dernière, ils se sont endormis tous les deux vers minuit, quand ils se sont réveillés quelques heures plus tard, j’avais déjà réussi à sortir leurs cadeaux. Ils crachaient qu’il leur manquait. »

Mme Grixti a dit que ses enfants technophiles discutaient de l’endroit où mettre leur iPad et leur téléphone portable pour attraper le Père Noël.

Elle a dit que ses enfants espèrent que les caméras leur montreront comment le Père Noël entre dans leur maison avec tous leurs cadeaux. « Je leur ai toujours dit qu’il passait par le chauffage parce que nous n’avons pas de cheminée — donc l’une des caméras sera en face, » dit-elle.

Elle ajoute que ses enfants veulent montrer à leurs amis à l’école la vidéo que le Père Noël est bien réel. »Je suis choquée par le nombre d’enfants que j’ai rencontrés qui me disent connaître la vérité sur le Père Noël «, a-t-elle dit.

Mais avec tous les projets de haute technologie de ses enfants, la mère et sa fille aînée, qui a maintenant 21 ans, ne vont pas reculer et a décidé de jouer le jeu cette année. »Nous laisserons quand même au Père Noël une boîte de VB et des biscuits, » dit-elle. »Et les rennes recevront encore de l’avoine et des carottes. » »

Mme Grixti a dit qu’elle ne veut pas que ses deux enfants révèlent que le Père Noël n’existe pas, car elle a encore une fille de trois ans et un fils de 17 ans, autiste, qui croient encore de tout cœur au Père Noël.

Et ainsi, elle a pensé à une meilleure solution.

« Mais ce sera la dernière année pour ces deux-là — je vais devoir les faire asseoir et leur faire savoir que le Père Noël n’est pas réel — mais qu’ils doivent continuer à mentir pour leur petite sœur. Je ne veux pas qu’ils ruinent l’idée de Noël pour eux, alors je pense que je vais devoir me déguiser en Père Noël, » dit-elle.

Maintenant, la mère se demande si ce qu’elle avait fait pendant tout ce temps était juste après tout. »J’ai commencé à me demander si j’avais fait ce qu’il fallait en leur disant que le Père Noël était réel pendant tout ce temps «, dit-elle.