J’ai travaillé à Disney : suite des confessions d’une fan de la souris aux grandes oreilles

Vous l’attendiez, le voilà! Je vous avais promis de vous raconter quelques anecdotes de mon expérience en tant que cast-member à Disneyland Paris, et je tiens ma promesse!

chateau

Pour ceux qui l’aurait loupé, il y a quelques temps, je vous faisais rêver en vous racontant mes années d’étudiante fauchée qui bossait à Disney.

Maintenant que vous savez comment j’en suis arrivée là, il est temps pour moi de vous en révéler un peu plus sur l’envers du décor.
Qu’est-ce qui se cache derrière toute cette féerie?

Les fox …

Je vais commencer en vous dévoilant un énorme secret : les antivols accrochés sur les produits Disney ne bipent pas quand on sort!! 

Bon, en vrai, ce n’est pas un secret, c’est écrit dessus, il tâchent… Si on essaie de « détaguer » l’antivol sans la machine adéquate, l’encre à l’intérieur gicle partout et bousille le produit avec de l’encre indélébile (véridique, j’en ai fait la douloureuse expérience en jouant avec dans le stock…)

clous-antivol-avec-capsule

Du coup, il arrive que des petits malins décident que Disney, c’est suffisamment cher pour y entrer, et qu’ils ne vont pas en plus payer les produits dans les magasins… Il m’est donc arrivée, en allant à ma caisse, de trouver, accroupi derrière mon comptoir, un jeune anglais avec deux sacs remplis de peluches et autres vêtements de la boutique, en train de retirer tranquillou les antivols de tous ces produits… (Bon, au début, j’avoue avoir cru qu’il était en train de se soulager derrière ma caisse, du coup j’ai crié super fort)

Ce qui m’amène à mon deuxième point : si les produits ne bipent pas, il doit quand même y avoir un tas de filous qui volent les produits non ?
Et c’est là que les fox entrent dans la danse!

images
Un fox, c’est une personne déguisée en visiteur, qui se promène dans les boutiques, en guettant les comportements bizarres et en suivant les personnes un peu suspectes. Et qui les interceptent discrètement une fois leur méfait commis (bah oui, il ne s’agirait pas de faire un scandale chez Mickey non plus). Cherchez pas, ils sont indécelables! Mais ils sont là, à l’affût :p

J’ai d’ailleurs failli avoir de gros soucis une fois… Heureusement que mon chef était là et m’a sauvé la mise!
Je vous raconte ça…
Dans la boutique où je bossais, il y avait une caisse un peu à l’écart par rapport aux autres. Il n’y avait personne à ma caisse, du coup j’étais partie filer un coup de main pour le rangement, quand un visiteur me sollicite et me demande si la caisse est libre… Je l’emmène donc avec moi, et il me pose une pile immense de fringues et de peluches sur le comptoir.
Je commence à scanner les articles et à retirer les antivols. Pendant ce temps, il me baratine en me disant qu’il a oublié sa carte de cast-member, mais qu’il aimerait bien que je lui fasse les 25% (mais bien sûr, et comment t’es rentré dans le parc sans ton pass coco?). Je lui explique que c’est pas possible, là il me sort un billet de 20€, il me demande de ne pas scanner tous les articles, qu’il sait comment ça marche et que lui le fait souvent avec les clients (bah tiens, prends moi pour une conne), du coup je lui redonne son billet, il le repose, je lui re-rends (il me fait le coup 3-4 fois, et ça commence à me gonfler, car si on se fait attraper avec du liquide dans nos poches, on risque de gros problèmes…).
Du coup, je sens que ça l’agace. Il prend des habits que j’ai déjà scanné, les repose, en prend que je n’ai pas scanné, les repose avec les scannés…
Bref, j’en ai partout, en plus, ma scannette fonctionne mal, je suis un peu larguée.
Mon téléphone sonne, c’est mon chef, qui me dit de me méfier, j’essaie de lui dire que je suis en galère discrètement, je le vois passer pas loin une fois, deux fois… Il me jette un œil, me voit toute rouge et finit par me rejoindre, prétextant auprès du client qu’il vient me donner un coup de main car il y a beaucoup d’articles (j’en suis déjà à 150€ de produits scannés, et il en reste encore deux ou trois).

Et là, il simule un plantage de caisse, remet la transaction à zéro, et on re-scanne tous les produits un par un. Et bim, je m’étais planté, et j’avais oublié un blouson à 40€!
De là, le client dit que c’est plus cher que ce qu’il avait compté, et se barre sans rien prendre…

Je respire enfin, hyper mal à l’aise de mon erreur, et là, la jeune femme qui était arrivée derrière le client s’approche de moi, et me dit que j’ai bien de la chance que mon chef soit intervenu, car sinon j’étais bonne pour être mise à la porte, avec une plainte de l’entreprise…

Honnêtement, sa remarque m’a laissée bouche bée, parce que vraiment, je n’avais rien à gagner à lui offrir des produits, ce n’était pas mon pote, je ne le connaissais pas, et c’est lui qui m’a perturbé en me lançant son billet et en retournant les habits dans tous les sens…

Bref, j’ai visiblement eu de la chance que mon chef m’aime bien (peut-être même un peu trop je dirais…) et qu’il vienne me sauver la mise!

Les produits comestibles

Sur un registre un peu plus léger, il y a un sujet sur lequel Disney ne plaisante pas : c’est la bouffe!
J’ai travaillé à Candy Palace (la boutique de bonbons, qui vend les barbes à papa!), et je me souviens d’un breafing où le débat a fait rage!
Une tablette de chocolat dont l’emballage avait été un peu déchiré avait été jetée à la poubelle. Et un des saisonniers avait mangé une barre de la tablette… Il s’est fait allumé par les chefs qui lui ont dit que c’était du vol… Ce à quoi le collègue a répondu, en toute bonne foi, que ce n’était pas du vol, puisque c’était à la poubelle…

tablette-chocolat-disney-gratuite-340x290
Bon, on a eu droit à un long discours moralisateur comme quoi si un produit ne pouvait pas être vendu, il ne pouvait en aucun cas être consommé, qu’il devait être jeté… Mais en fait, il ne nous ont pas donné d’explications. Ils nous ont juste dit que c’était comme ça, et puis c’est tout.
Alors bien sûr, je comprends que si les cast-members avaient le droit de consommer les produits abîmés, ils ne se gêneraient pas pour déchirer sciemment quelques emballages et se faire un peu plaisir… Mais c’est vrai que cette énorme leçon de morale nous a malgré tout laissés un peu perplexe!

Et les personnages ?

A côté de notre stock, il y avait la salle de repos des personnages.
Bon, heureusement pour vous, je n’ai pas de photos qui pourraient définitivement casser le mythe (oui, parce que Winnie en caleçon, ça casse un peu le rêve), mais c’était assez drôle de les voir…

Il faut savoir que les personnages bossent par roulement de 30 minutes. Ils sont en prestations 30 minutes, puis se reposent les 30 minutes suivantes…
Car il fait très chaud sous les costumes… Quand ils les retirent, ils sont souvent dégoulinant (d’ailleurs, ça ne donne pas spécialement envie d’enfiler le costume après…), affalés sur les canapés en sous-vêtements…

Et dans leur salle, il y a les différentes signatures à apprendre par cœur, pour qu’elles soient identiques pour un même personnage. D’ailleurs, en général, ceux qui se déguisent ne font qu’un seul personnage, car le critère principal pour être recruté est la taille. Si mes souvenirs sont bons, pour faire Mickey, il faut faire 1m58, pas plus, pas moins..

Et pendant la parade?

Il y a un moment dans la journée où il n’y a personne dans les boutiques : c’est le moment de la parade! Tout le monde est devant la porte, mais nous tourne le dos… Et on peut les comprendre, vu le show qui se déroule en face!

Mais pas question pour Disney de perdre 25 minutes de vente! Alors il y a des produits phares à sortir pendant la parade :
Je ne me souviens plus du nom de ce jouet, mais ce sont ceux où il faut appuyer sur une partie du corps du personnage, et il y a des lumières qui se mettent à tourner autour… A chaque parade, vous pouvez être sûr que vous allez croiser des cast-members, un panier sur le ventre, qui vous propose des petits jouets pour une quinzaine d’euro! Et comme argument de vente, vous aurez droit, si vous trouvez que c’est cher à : « Oui, ce n’est pas donné, mais l’avantage, c’est qu’on peut changer les piles! Alors il dure vraiment longtemps!! »

buzz

C’est un peu comme les ponchos lorsqu’il commence à pleuvoir. En boutique, dés que les gouttes commencent à tomber, il y a toujours un cast-member qui passe à toutes les caisses avec une énorme pile de ponchos pliés, et qui en balance une dizaine à chaque fois en insistant : « N’oubliez pas de les proposer hein! C’est le moment! »

poncho1

Et bien sûr, il y a les barbe à papa!
C’est vrai après tout, quoi de mieux qu’une barbe à papa pour regarder la parade?
Alors c’est super bon la barbe à papa… Mais c’est toute une technique pour la réussir!
Et en toute honnêteté, je n’ai pas ce talent! Mais vraiment pas…
Pour que ça fonctionne, il paraît qu’il faut mouiller le bâton, puis commencer à le tourner en serrant très fort au début, pour que ça accroche bien. Ensuite, il faut être plus léger, et avoir le tour de main pour faire une belle forme…
Ça, c’est la théorie. En pratique, c’est un peu plus compliqué. En plus, les bâtons sont comptés, du coup il ne faut pas les casser, sinon on se fait engueuler… Et j’en ai cassé… Plusieurs…

Mais pour ma défense, je les ai vite prévenu que je n’étais pas doué, et qu’il ne fallait pas me mettre à cet endroit… Ils ne m’ont pas écouté… Ils ont perdu en rentabilité 😉

Je n’ai jamais autant aimé les touristes anglais, qui n’aiment pas manger leur barbe à papa avec un bâton, et me la demandait en sachet (c’est tellement plus facile à faire, en sachet!).
Mais bon, avec un sourire, tout passe, puisque malgré la file d’attente à rallonge qui attendait mes barbes à papa que je ratais en boucle, les clients gardaient le sourire, et me faisaient même une hola quand je réussissais enfin à en faire une correcte!

dsc02047

Vous l’aurez compris, pendant la parade, on s’affaire pour essayer de rentabiliser ce moment. Et si on ne sait pas quoi vendre, on prépare tout pour le rush d’après-parade, parce qu’une fois le show terminé, tout le monde s’engouffre dans les boutiques!

Et voilà pour mes petites anecdotes, il y en a sûrement plein d’autres, comme dans tous les boulots… Mais c’est vrai que ce sont des souvenirs qui me font sourire à chaque fois que j’y repense, du coup, j’avais envie de les partager avec vous…

 

Si cet article t’a plu, n’hésite pas à me rejoindre sur Facebook! Plus on est de fous, plus on rit…

 

4 Commentaires

  1. J’adore cet article ! J’adore tous les articles qui touche à Disney de toutes façons mais je les aime d’autant plus quand ils montrent l’envers du décors ! Merciiii Bisous

  2. que de souvenirs! moi c’est mon porte monnaie qui fait la tête quand j’y vais …d’ailleurs tout est fait pour!

  3. Ah trop génial! Merci pour ces anecdotes Bisous

  4. chouette article, on imagine mal les coulisses de chez Mickey même si on sait que les conditions de travail ne sont pas faciles tous les jours :-(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *