Dis maman, pourquoi ils se font un bisou les deux garçons ?

Coucou par ici!

Aujourd’hui, je voulais vous raconter un truc qui s’est passé il y a quelques jours.

Nous étions à la maison avec les enfants, la télévision allumée (chose rare quand ils sont là, mais bon, parfois, on transgresse nos propres règles 😉 ).
Bref, il y avait un reportage, et dans un passage, on voyait un couple d’homosexuels. A un moment donné, ils se sont fait un bisou.
Mon fiston me demande : « Pourquoi ils se sont fait un bisou sur la bouche? » Et je lui réponds naturellement que c’est parce qu’ils sont amoureux.

Et là, il s’exclame « Beurk! C’est dégoûtant! »

Je l’ai regardé avec un air un peu con (en tout cas j’imagine, vu la tête qu’il a fait), et j’ai eu un temps de bug…

Il a 5 ans et demi, et même si nous avons quelques amis homosexuels, il est vrai qu’il n’a jamais été « confronté » à cette vision de l’amour. Mais il n’a jamais été confronté non plus à une intolérance vis à vis de ça. Au contraire, quand il me questionne sur les amoureux, je fais bien attention de lui définir les couples comme 2 personnes qui s’aiment, pour qu’il ne s’imagine pas qu’il n’existe qu’un seul schéma type.

Alors sa réaction m’a surprise…  Je ne sais pas si elle est due à des conversations entendues à l’école, ou au fait qu’il n’avait jamais vu deux garçons amoureux… En en discutant avec lui, j’ai compris que ça venait plutôt des copains de l’école, et des moqueries de certains dans la cour de récréation… Donc à 5 ans, ils arrivent déjà à avoir ce genre de réflexion ? J’ai repensé à son prof de sport l’année dernière, qui le taquinait sur sa complicité avec son meilleur copain, parlant d’un potentiel futur mariage entre les deux… Et j’ai réalisé qu’en fait, il était déjà confronté à ce comportement mesquin dont nous essayions de l’épargner : l’intolérance… (et la connerie en passant…)
Du coup, je lui ai expliqué :

Dans la vie, on tombe amoureux. On ne décide pas de qui, c’est comme ça, il y a un petit truc qu’on n’explique pas qui nous fait aimer une autre personne. Ça peut être entre deux garçons, entre deux filles ou entre un garçon et une fille, mais en aucun cas, ce n’est dégoûtant.

Alors il m’a regardé, il a hoché les épaules et il nous a répondu : « D’accord. Bah moi, je crois que je préfère les filles, parce qu’elles sont jolies! » Et il a terminé son yaourt.

Après ça, je n’ai pas pu m’empêcher de sourire, face à son acceptation immédiate. Ben oui après tout, c’est tellement simple à comprendre. Et j’ai trouvé ça plutôt génial, de voir cette facilité à accepter ce que des milliers de personnes ne peuvent pas voir…

C’est tout bête, aussi simple qu’une phrase entre le fromage et le dessert, mais visiblement, il était nécessaire d’enfoncer des portes que je croyais déjà ouvertes, car autour de lui, quand il n’est pas avec nous, il y en aura toujours qui s’attacheront à les fermer, ces portes… 

495699201

10 Commentaires

  1. Je n’en reviens pas qu’à son age il ait déjà été confronté à ce genre d’intolérance. Je crois que comme toi je serais restée bête ! Il y a encore du chemin à faire :-/

  2. jenesuispasunesupermaman

    Apprendre aux enfants à accepter la différence… Pour de vrai! Il y a encore un long chemin à parcourir.

  3. Ça me donne envie de te raconter une anecdote qui date de la moyenne section. Mon fils se cherchait une amoureuse et avait déclaré sa flamme à une copine de classe qui avait décliné car déjà prise. Un peu déçu mais plein de ressources il me demande s’il peut choisir un garçon. Je réponds que oui bien sûr et le Lutin de conclure qu’il allait donc demander à A s’il voulait bien être son amoureux.
    Chez les enfants les choses sont simples. Dommage en effet que certains s’emploient à refermer trop vite ces portes ouvertes.

  4. Oh la la, déjà à la maternelle
    Et vu que j’habite dans un bled, j’ai peur que mon fils ne soit pas épargné par ce genre de préjugés … tu as très bien réagis et je note ça dans un coin de ma tête pour plus tard.

  5. Je crois qu’à cet âge là c’est surtout tout ce qui touche à l’amour en général et aux bisous qui les mettent mal à l’aise… c’est du moins ce que j’ai constaté chez moi! Le moindre bisous d’amoureux à la télévision ou entre mon homme et moi déclenchent toutes sortes de « beurk! » Après il y a quelques années Anakin m’a fait la remarque qu’il préférait les garçons. Les filles c’est bête! 😉 Je lui ai répondu qu’il avait le temps avant d’y penser, mais que tant qu’il était heureux il pouvait aimer qui il voudrait! (Ce qui a un peu moins plu à son père…) belle journée bisous

    • C’est vrai que les bisous sur la bouche déclenchent souvent des « haaaa! » Mais là, ce n’était pas les mêmes 😉 J’imagine bien la tête de ton homme, un peu similaire à mon avis à celle de mon chéri, qui, même s’il approuvait mes dires, à quand même lancé un « Ah c’est bien! » soulagé au P’tit loup quand celui-ci lui a dit qu’il préférait les filles » ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *